/sports/fighting
Navigation

Dopage: le WBC à la recherche de revenus

Dopage: le WBC à la recherche de revenus
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

C’est en raison des coûts dispendieux des tests antidopage que Lucian Bute et Eleider Alvarez n’ont pas reçu la visite des agents de VADA durant leur camp d’entraînement.

Le superviseur du WBC, qui a été affecté pour le combat de vendredi soir, a levé le voile sur certains aspects du programme antidopage de son organisme de sanction.

«Il n’a même pas un an, a souligné Bob Yalen en entrevue avec le Journal de Montréal. C’est sûr qu’il reste encore beaucoup de travail à faire même si on a fait un grand pas en avant avec sa création.

«Pour le moment, en raison d’un budget qui est limité, c’est impossible de tester tous les boxeurs, surtout pendant leur camp d’entraînement. On se concentre sur les combats, et on a obtenu de bons résultats jusqu’à maintenant.»

Depuis le coup d’envoi de ce programme en mai dernier, plus de 250 boxeurs y ont adhéré de façon gratuite. Donc, pour obtenir des tests plus réguliers et plus poussés, le WBC devra trouver une autre source de revenus que les frais de sanction pour le financer.

«Ce n’est pas dans les plans d’augmenter les frais de sanction pour gonfler le budget de l’antidopage, a ajouté Yalen. On devra peut-être passer par un commanditaire pour le faire. Pour le moment, ceux qui veulent avoir plus de tests, ce sont les promoteurs ou les boxeurs qui doivent assumer la facture.»

C’est ce qui est arrivé dans les cas de Bute et Alvarez qui ne voulaient pas payer les frais de 30 000 $ US pour des tests de VADA.

Stiverne: une chance au titre ?

Le 17 décembre dernier, le duel pour le titre d’aspirant obligatoire WBC des lourds entre Bermane Stiverne et Alexander Povetkin a été annulé après que le Russe eut subi un test positif à l’ostarine.

«Le dossier est encore à l’étude, a informé Yalen. Il est assuré que Povetkin sera écarté du processus en raison de sa deuxième offense en matière de dopage.

«Pour ce qui est de Stiverne, il y a quelques options sur la table, dont celle qu’il puisse obtenir sa chance au titre après l’affrontement entre Deontay Wilder et Donald Washington.»

► Le premier combat de la soirée est à 19 h. Selon le scénario prévu, celui entre Alvarez et Bute devrait commencer aux alentours de 22 h 30.

► Yvon Michel a annoncé qu’il avait dépassé le cap des 6000 billets vendus pour son gala présenté au Centre Videotron.

► Jean Pascal et Adonis Stevenson seront sur place pour assister à la finale. Comme on le sait, ils seront très intéressés par l’issue du choc Bute-Alvarez.