/entertainment/stage
Navigation

Petit événement devenu grand

Le laboratoire Rouge Gueule en 2016.
Photo courtoisie Le laboratoire Rouge Gueule en 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Petit événement lancé en novembre 2014, le Festival de théâtre de l’Université Laval, qui avait pour objectif de diffuser les projets des étudiants et créer des liens avec le milieu professionnel, a grandi. Il est passé de trois à huit jours et il offre, avec des spectacles, conférences, ateliers, lectures et laboratoires, une plateforme pour la relève.

Un des objectifs du Festival est de rassembler la relève théâtrale émergente de Québec et la faire découvrir au public.

«Il y a beaucoup de jeunes qui tentent de faire leur place et il y a très peu de plateformes de ­diffusion pour eux», a indiqué Rosie Belley, ­codirectrice générale de la troisième édition qui se déroulera du 10 au 18 mars.

En plus des lectures, laboratoires et spectacles mettant en vedette des étudiants et des jeunes comédiens professionnels, le Festival présente des ateliers et des conférences.

La metteure en scène Brigitte Haentjens ­abordera le 14 mars, au Pavillon Louis-Jacques Casault, son parcours, sa vision artistique, ses champs d’intérêt et ses préoccupations par rapport au milieu théâtral québécois.

Phillipe Lessard-Drolet et Pascal Robitaille du Théâtre Ingénierie qui sont, avec Bruno Bouchard, présidents d’honneur de l’édition 2017.
Photo David Mendoza-Helaine
Phillipe Lessard-Drolet et Pascal Robitaille du Théâtre Ingénierie qui sont, avec Bruno Bouchard, présidents d’honneur de l’édition 2017.

Redonner à la relève

Parmi les pointures plus connues, qui participeront à l’édition 2017, on retrouve Samantha Clavet, Marie-Hélène Gendreau, la metteure en scène Édith Patenaude, la chorégraphe Karine Ledoyen, et les comédiens Jean-Michel Girouard, Monika Pilon, Valérie Laroche, Ariane Bellavance-Fafard et Catherine Simard que l’on peut voir sur les planches de La Bordée dans À toi, pour toujours, ta Marie-Lou.

«On sent ce désir des gens — qui sont implantés dans le milieu et qui ont leur place — de redonner à la relève. C’est l’fun de voir ça», a lancé Rosie Belley.

Cette troisième édition se déroulera sous la présidence d’honneur du Théâtre Rude Ingénierie, ou deux membres du trio, Philippe Lessard Drolet et Bruno Bouchard sont passés par le programme de théâtre de l’Université Laval.

L’équipe du Festival de théâtre de l’Université Laval.
Photo courtoisie
L’équipe du Festival de théâtre de l’Université Laval.

« Approche particulière »

«C’est une compagnie de création qui se distingue par son approche particulière, qui sort des sentiers battus et qui encourage l’idée de trouver ses propres méthodes de création. Avec son spectacle Dreamland et sa participation à l’événement Où tu dors en marchant...?, elle est passée de la relève au niveau professionnel», a mentionné Rosie Belley.

Un passeport au coût de 15 $, offert sur le pointdevente.com, permet de participer aux différents spectacles, sauf pour certains ateliers où il faut débourser un coût additionnel. Quelques activités sont gratuites.


La programmation détaillée est en ligne à l’adresse lefestivaldetheatre.com.