/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Un parfum pour Martine St-Clair

Martine St-Clair
Photo courtoisie, Martin Brisson Martine St-Clair

Coup d'oeil sur cet article

Martine St-Clair lancera dans quelques semaines un parfum qu'elle a conçu à son image et comme si c’était une chanson.

Un projet qui flotte dans l’air depuis 2006 où elle animait l’émission Beautés du monde, consacrée au monde des cosmétiques et des parfumes, diffusée sur la chaine Évasion.

Martine St-Clair s’était rendue en France, au Maroc et en Allemagne pour faire des entrevues avec les gourous de la beauté et des cosmétiques.

«J’ai constaté lors d’une visite dans les ateliers de la Maison Annick Goutal à Paris la présence de plusieurs petites bouteilles d’essence sur un orgue. Je cherchais à comprendre et on m’a expliqué qu'il y avait trois étapes dans la création d’un parfum avec la base, le cœur et la tête. Il y avait un lien avec la chanson où le couplet est la base, le refrain, le cœur, le refrain et le pont, la tête, le pont et je me suis dit que je pourrais peut-être, un jour, 'composer' mon propre parfum», a-t-elle raconté, lors d’un entretien.

La chanteuse a rencontré des parfumeurs, un chimiste et le projet s’est retrouvé sur la glace jusqu’à une rencontre, le printemps dernier, avec le parfumeur Martin Bissonnette de Saint-Jean-sur-le-Richelieu.

Ce parfum 100% naturel, dont le nom sera bientôt dévoilé, a été fabriqué à partir d’essences provenant de cinq continents et qui font référence au Chanel numéro 5 que sa mère portait, aux odeurs de tartes au citron de son enfance, à la sauge utilisée pour protéger ma voix, aux algues et sels marins de ses premiers voyages au bord de la mer et le bois du chalet que louait son père.

«Ce parfum, c’est mon histoire et mes empreintes», a-t-elle laissé tomber, précisant qu'elle avait écrit une chanson durant le processus de création.

La chanteuse raconte qu’elle adorait le Chanel numéro 5 porté par sa mère.

«J’avais dix ans et je me précipitais dans sa chambre pour m’asperger avec cette fragrance. Ma mère trouvait que le flacon se vidait rapidement. J’ai fait sentir le premier échantillon à ma mère la semaine dernière et j’avais les larmes aux yeux. C’était assez touchant», a-t-elle mentionné.

Associé à ce parfum, Martine St-Clair lancera une toute nouvelle chanson qu’elle a composée en créant sa fragrance en que l’on pourra entendre sur le site internet où le produit sera en vente. On devrait aussi retrouver la fragrance dans quelques points de vente qui restent à être identifiés.