/news/health
Navigation

Le crucifix de retour à l'Hôpital du Saint-Sacrement

Le crucifix de retour à l'Hôpital du Saint-Sacrement
Photo Marc Vallières

Coup d'oeil sur cet article

Chose promise, chose due. Le crucifix de l'Hôpital du Saint-Sacrement, qui avait été retiré dans la controverse à la suite d'une plainte, est bel et bien de retour, jeudi matin.

Le symbole religieux devait être réinstallé mercredi soir, mais il ne l'était toujours pas, en fin de soirée, lorsqu'un agent de sécurité a demandé au Journal de quitter les lieux.

Bien que le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec ait défendu énergiquement sa décision de retirer le crucifix et en dépit du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui a martelé qu'il s'agissait d'une décision locale propre à chaque établissement, le ministère de la Santé a exigé que le CHU de Québec fasse marche arrière.

Dans ses arguments, le ministère évoque le respect et la reconnaissance des religieux qui ont fondé cet hôpital, comme plusieurs autres. Les Sœurs de la Charité ont fondé l'Hôpital du Saint-Sacrement en 1927.

Le crucifix a été réinstallé avec une plaque explicative, comme le suggérait le diocèse, qui s'opposait au retrait de cette croix au nom du respect des racines québécoises.

Le crucifix de retour à l'Hôpital du Saint-Sacrement
Photo Marc Vallières