/misc
Navigation

Armes fatales

Armes fatales

Coup d'oeil sur cet article

Tout, ce que vous allez lire dans cette enquête aurait pu donner un très bon roman d’action, mais ce n’en est pas un. À l’heure où il est question de réarmements lourds, tensions un peu partout, sur la planète, et bien malheureusement, une utilisation abusive des armes qu’elles soient de contrebandes ou non, le reporter d’investigation Iain Overton (The Guardian, Sunday Times , The Independant) remet les pendules à l’heure.


Un milliard d’armes en circulation


Si nous avons bien compris, le but de ce long travail qui s’étend sur tous les continents n’est pas de faire le procès de ceux et celles qui détiennent des armes, mais bien la dangerosité d’un marché totalement incontrôlable. Aujourd’hui directeur d’une fondation chargée de lutter contre la violence, Iain Overton, malgré son jeune âge, a vu mourir, et sur tous les fronts. Plutôt que de nous asséner une série de statistiques, il va dans le concret. Au fil des chapitres, nous sommes frappés de plein fouet par les violences qui secouent le Mexique (Ciaduad Juarez), le dur travail d’une chirurgienne dans les ghettos d’Afrique du Sud, plusieurs entretiens avec des contrebandiers d’armes légères (Turquie, ex –URSS) et bien entendu, le travail en long et en large, parfois de sape ,  de la très puissante National Rifle Association. Que ce soit des guerres civiles, attentats, simples «  faits d’armes  » ou affrontements entre bandes rivales pour le contrôle de la drogue, le lucratif passe avant la sauvegarde des citoyens.  

Malgré l’espoir qui diminue avec les années, nous sommes avec nos faibles moyens des spectateurs engagés.