/lifestyle/psycho
Navigation

10 choses que seules les femmes ménopausées comprendront

10 choses que seules les femmes ménopausées comprendront
elnariz - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Présenté par 

 

On se rend compte que l’œstrogène est utile à un paquet de choses une fois qu’on tombe en ménopause.

On se sent d’ailleurs un peu mal de l’avoir pris pour acquise toutes ces années, maintenant qu’on en a moins dans notre corps.

Tranquillement, on entre dans le merveilleux club des ménopausées et l’abonnement n’est pas que mensuel. Pas déjà? C’est ÇA dont toutes les femmes parlent? Ça ne peut pas être si pire que ça?!

Eh bien oui, il y a des jours pires que d’autres et c’est parfois difficile pour notre entourage de comprendre ce que l’on vit.

Que vous soyez présentement en préménopause, ménopausée assumée ou que vous vouliez illustrer à votre conjoint, votre fille ou votre chien (qui vous tape exceptionnellement sur les nerfs depuis quelque temps) ce qu’est la M-É-N-O-P-A-U-S-E, cet article est pour vous et pour eux.

Ça fait plaisir!

 

1. Vous avez des bouffées de chaleur intenses

«Chéri, baisse le thermostat, il fait au moins 2000 degrés!»

«C’est parce que l’air climatisée fonctionne...?»

Les femmes qui ont un niveau optimal d'oestrogène n'auront généralement pas de bouffées de chaleur. Celles-ci peuvent affecter une femme de n'importe quel âge en ménopause ou non si son taux d'eostrogène est trop bas.


2. Vous avez des sauts d’humeur

«La coquille de mon œuf cuit dur veut pas s’enleveeer!»

Beaucoup de femmes vont associer la ménopause à une perte de leur féminité et sera un événement très perturbant. D'autre part, la baisse d'hormones influence grandement l'humeur au quotidien.


3. Votre patience est quasi nulle, tandis que votre stress et votre anxiété augmentent

«GROUILLE-TOI À SCANNER LES MAUDITS ITEMS!»

En plus des symptômes physiques, une panoplie de symptômes psychologiques accompagnent la ménopause, certains pouvant parfois mener à une dépression ou à une forte anxiété. Vous avez alors l'impression que votre seuil de tolérance et que tout vous paraît illogique et lent.


 4. Votre coeur palpite 

«MON CŒUR VA SORTIR DE MA POITRINE!»

Si vous avez l'impression que votre coeur voudrait parfois sortir de votre corps pour aller se balader, sachez que c'est un des effets «normaux» de la ménopause. L'oestrogène est bénéfique à la paroi des artères et aide à ce qu'elle conserve sa flexibilité. Lorsque le taux d'oestrogène est élevé, les artères vont se dilater, mais lorsqu'il est bas, elles vont se contracter.


5. Vous avez des trous de mémoire

«Où est-ce que j’ai mis mes lunettes?»

La réponse à tout semble être les hormones. Encore une fois, c'est le cas! L'oestrogène est une hormone essentielle pour réfléchir et se souvenir, mais comme la mémoire est aussi un muscle, il faut l'entraîner régulièrement!


 6. Vous faites de l'insomnie

«Je ne m’endormirai jamais... jamais! Je vais mourir éveillée, dans mon lit. Il est 4 heures du matin et je me suis couchée à 22h! POURQUOI JE NE DORS PAS?!»

Encore une fois, l'insomnie révèle un bas taux d'oestrogène dans le corps et elle peut aussi résulter de l'anxiété qu'on éprouve. Réguler ses heures de sommeil et envisager la thérapie hormonale sont des solutions efficaces pour profiter d'un sommeil réparateur.


 7. Le sexe est une activité facultative

«Chérie, ça te tente tu?....» 

Vous aurez ou avez probablement déjà une baisse de libido. La ménopause marque la fin des règles, donc l'arrêt de la période reproductive. Votre baisse de libido peut donc résulter de douleurs lors de la pénétration dû à la sécheresse vaginale (on va se dire les vraies affaires) et/ou de l'absence des pics hormonaux de l'ovulation. Plusieurs facteurs psychologiques comme le stress peuvent être un facteur important à la baisse de libido.


8. C’est comme être dans un manège la plupart du temps: vous êtes étourdie 

Vous vous êtes tourné la tête trop vite et ça tourne? C'est un des mille plaisirs de la ménopause. Les vertiges apparaissent généralement durant la période de la périménopause et s'estompent avec le temps. Les hormones reproductrices ont un effet considérable sur la pression sanguine et ses fluctuations peuvent provoquer des étourdissements et des vertiges.


9. La ménopause vous fait prendre du poids et vous ne comprenez pas trop pourquoi 

«ÇA VIENT D'OÙ?!» 

Qui dit «métaboliste ralenti» dit «accumulation des graisses et... des kilos». Il est primordial de rester active et de bien s'alimenter. Obtenir un suivi plus personnalisé auprès d'un professionnel peut aussi être une bonne option.


10. Vos règles deviennent irrégulières

«ENFIN mes règles diminuent!»

Avant l'arrêt complet des menstruations, les règles seront irrégulières. Les cycles seront alors moins grands ou pourront même sauter un mois. 

«Oh non... Je suis officiellement ménopausée!»

Une femme est considérée comme ménopausée après une année complète d'arrêt des règles. Bienvenue dans le club! 


*Bonus. Vous songez fortement à une thérapie hormonale

Un moment donné, une femme s'écoeure. 

En gros, la ménopause est loin d'être une partie de plaisir chaque jour (lire: est insupportable) et c'est franchement incroyable que nous puissions passer au travers. Tant qu'à endurer ça, autant retirer un peu d'argent du lot!

En ce moment, Algorithme Pharma offre une compensation de 4 150$ si vous participez à leur étude de thérapie hormonale et ça vaut la peine d'y jeter un coup d'oeil. Pour plus de détails, consultez leur site web ou leur page Facebook.