/24m/outings
Navigation

Du camping en ville

Du camping en ville
Photo Gabriel Parent-Jutras

Coup d'oeil sur cet article

Un site de camping «de luxe» est en construction dans le Vieux-Port de Montréal sur une petite portion de terrain située entre une écluse du Canal de Lachine et les silos à grains abandonnés.

C’est sur les terrains de Parcs Canada que sont assemblées depuis deux semaines les tentes oTENTik, des installations permanentes trois saisons (printemps, été, automne) pour six personnes qui permettront le camping urbain.

Du camping urbain sera offert aux Montréalais et aux touristes à partir du mois de mai, si tout va bien.
Photo Gabriel Parent-Jutras
Du camping urbain sera offert aux Montréalais et aux touristes à partir du mois de mai, si tout va bien.

Le concept «prêt-à-camper» aurait été priorisé pour attirer les familles et les touristes sur cette pointe de terre, située tout juste à l’est du pont de la rue Mill et du Jardin des Écluses.

«Tout ce que les gens ont besoin quand ils arrivent sur place, c’est leur sac-de-couchage et de la nourriture, s’ils veulent se cuisiner quelque chose dans la tente», explique Marc-André Rousseau, de la compagnie BIOME Canada, l’entreprise qui a imaginé le concept de la tente oTENTik et qui s’occupe de son installation de A à Z, partout où Parcs Canada en fait la demande.

Du camping urbain sera offert aux Montréalais et aux touristes à partir du mois de mai, si tout va bien.
Photo Gabriel Parent-Jutras
Du camping urbain sera offert aux Montréalais et aux touristes à partir du mois de mai, si tout va bien.

Les tentes comportent six lits, un poêle au propane, une toile résistante et sécuritaire par rapport à la chaleur dégagée par ce dernier et une prise de recharge USB à énergie solaire.

On retrouve ce type d’installation sur plusieurs sites de Parcs Canada, notamment dans le Parc de la Mauricie, où une famille de quatre doit débourser en moyenne 120$ par nuit en haute saison.

Les travailleurs s'affairent à monter les tentes depuis plus de deux semaines.
Photo Gabriel Parent-Jutras
Les travailleurs s'affairent à monter les tentes depuis plus de deux semaines.

Les tentes installées dans le Vieux-Port sont des modèles «3 saisons Plus», ce qui signifie qu’elles sont isolées, sauf au niveau du plancher. Elles sont surélevées, s’appuyant sur des poutres en bois d’environ 1 mètre.

Question de sécurité

Le site est régulièrement fréquenté par des itinérants pendant l’été, qui l’utilisent comme endroit pour camper.

Le pont de la rue Mill ainsi que l’autoroute Bonaventure, qui se trouve à proximité, font en sorte qu’une grande quantité de véhicules circulent à toute heure du jour ou de la nuit. Beaucoup de piétons et de cyclistes passent également aux abords du site, particulièrement pendant la belle saison.

Du camping urbain sera offert aux Montréalais et aux touristes à partir du mois de mai, si tout va bien.
Photo Gabriel Parent-Jutras
Du camping urbain sera offert aux Montréalais et aux touristes à partir du mois de mai, si tout va bien.

Parcs Canada n'était pas en mesure de répondre aux questions du 24 Heures, mardi.

Les travaux d’installation devraient être terminés vendredi.