/entertainment/shows
Navigation

La station 91,9 fm trouve son public

L’antenne sportive effectue une percée à Montréal

Vie Montréalaise lancement du livre de Biz.
Photo Ghyslain Lavoie Jean-Charles Lajoie

Coup d'oeil sur cet article

Le 91,9 fm semble enfin avoir trouvé sa voie... grâce au sport. L’antenne montréalaise de RNC Média a doublé ses parts de marché durant la dernière année.

Selon les plus récents sondages radio de Numéris, le 91,9 Sport a vu ses parts de marché passer de 1,1 % à 2,1 % au cours des 12 derniers mois. En février, ses résultats ont atteint 2,7 %, un sommet depuis son entrée en ondes en septembre 2015.

Les signes sont encore plus encourageants auprès des hommes de 25-54 ans, son public cible. Le mois dernier, ses parts affichaient 6,2 %, en forte hausse par rapport à février 2016, alors qu’elles s’établissaient à 2,9 %.

En entrevue au Journal de Montréal, le directeur général du 91,9 Sport, Yves Bombardier, souligne aussi les performances de la station par rapport à la durée d’écoute par semaine des hommes de 25 à 54 ans, évaluée à 5,6 heures. Cette augmentation de 44 % par rapport à l’automne lui permet de dépasser le 98,5 fm à ce chapitre.

«Ça signifie que notre offre est bonne, déclare M. Bombardier, qui occupe également le poste de vice-président, information et programmation, chez RNC Média. Les gens qui découvrent le 91,9 reviennent.»

Le sport rassembleur

Fait à signaler, le 91,9 Sport a réalisé cette percée sans détenir les droits de diffusion des matchs du Canadien, de l’Impact et des Alouettes, qui appartiennent au 98,5 fm. Malgré ce handicap, ses émissions pilotées par Michel Langevin, Enrico Ciccone, Charles-André Marchand, Georges Laraque, Stéphane Gonzalez, Gilbert Delorme, Jean-Charles Lajoie et Meeker Guerrier enregistrent une forte progression.

«Le sport, c’est rassembleur, souligne Yves Bombardier. Ça intéresse les 7 à 77 ans. Notre programmation est divertissante et informative. Nos animateurs permettent aux auditeurs d’avoir de meilleurs outils quand ils discutent de sport entre amis. On leur fournit des arguments. C’est pour ça qu’ils sont de plus en plus nombreux à avoir le réflexe de venir chez nous quand il arrive quelque chose de gros en sport, comme le congédiement de Michel Therrien.»

À long terme, la réussite du 91,9 Sport pourrait permettre à RNC Média d’oublier la contre-performance de Radio 9, qui s’était éteinte après seulement un an malgré un bon bassin d’animateurs étoiles. Radio 9 succédait à CHOI Radio X, qui avait été débranchée après deux années de vaches maigres.