/lifestyle/food
Navigation

Je suis assez gaffeuse en cuisine»

 Je suis assez gaffeuse en cuisine»
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Geneviève est un véritable rayon de soleil. On peut la voir sur les ondes de V télé avec ses chroniques ludiques à l’émission Espace découvertes. On peut aussi l’entendre sur les ondes de 91,9 Sport. Et elle sera aussi, à partir du 6 mai, l’anima­trice d’une nouvelle émission de sport, Génération Soccer, sur RDS. Geneviève est d’une candeur remarquable et n’a rien à cacher, elle rit beaucoup de ses ratés en cuisine et prend ça avec beaucoup d’humour et d’humi­lité. 

Questionnaire gourmand

Présente-nous ton accessoire de cuisine fétiche et pourquoi l’avoir choisi.

 Je suis assez gaffeuse en cuisine»
Photo Ben Pelosse

C’est un truc incroyable que ma tante a trouvé au bord d’une route. Elle était certaine qu’il ne fonctionnait plus: un crokpot (une mijoteuse) des années 1970. C’est vraiment vintage, mais c’est aussi à la mode. Bref, ça a l’air de rien, mais je m’en sers tout le temps. C’est bien pratique pour moi, qui commence à apprendre à cuisiner seule. Une fois, j’ai même fait un brownie géant dedans.

As-tu d’autres accessoires qui te facilitent la vie dans ta cuisine?

Un couteau de cuisine de chef que j’ai acheté aux Touilleurs. Il est vraiment formidable, car lui aussi, je m’en sers tout le temps, même s’il est assez gros et imposant. C’est super pratique. Sinon­­, une tasse à tisane qui ne me quitte pas, je l’ai rapportée d’un voyage en Islande. C’est presque un rituel pour moi: lorsque je fais un voyage, j’achète une belle tasse à café ou à tisane.

Pour toi, un repas et une soirée parfaite, c’est quoi?

Que ce soit moi ou ma famille qui invite, tout le monde le sait dans mon entourage­­, il y aura des pâtes pour le souper! C’est incontournable. Pour me faire plaisir, toutes sortes de pâtes me comblent. Sinon, chaque semaine, je commande du Miss-Fresh, cuisine simplifiée. C’est parfait pour moi et mon amoureux. La boîte arrive avec les recettes, les ingrédients et les expli­cations de réalisation.

Donne-nous une idée de ce que tu fais lorsque tu invites?

 Je suis assez gaffeuse en cuisine»
Photo Fotolia

Je ferais un repas complet avec des fromages, dont de la mozzarella di bufala avec tomates, basilic, huile d’olive et fleur de sel. Quelques viandes froides ou charcuteries. Bref, des antipasti à partager sur le comptoir de la cuisine ou tout sur la table de la salle à manger. Ensuite, un gros plat de pâtes, des pâtes sauce Alfredo ou à la carbonara. Pour finir, toutes sortes de gourmandises sucrées... Même des bonbons!

Essaies-tu tes recettes avant de les servir à tes invités?

Oui, je ne prends pas de chance, car je suis assez gaffeuse. Je préfère bien regarder­­ la recette dans un livre ou sur internet, pour être sûre de ne pas me tromper. Je suis les instructions et je ne m’aventure pas trop pour éviter les déconvenues­­.

Parle-moi de la réalisation culinaire dont tu es la plus fière.

Un tartare de saumon avec avocat, fraises et mayonnaise Wafu. C’était savoureux­­ en bouche, très frais et explosif­­. J’ai adoré et mes invités aussi.

T’est-il déjà arrivé de servir un plat complètement raté...

Quand j’étais jeune, j’ai fait des pâtes et j’ai oublié la casserole de pâtes et l’eau sur le rond... Le feu a carrément pris dans la casserole. Donc, on a com­mandé une pizza. (Rires) À ma pre­mière date avec mon chum, je l’ai invité à prendre un repas à la maison: esca­lope de veau parmigiana. C’était tellement dur. J’étais tellement stressée que j’ai complètement raté mon souper. En fait, ça l’a rassuré, car il n’est pas bien plus doué que moi.

Quelle est ta meilleure expérience culinaire à vie?

 Je suis assez gaffeuse en cuisine»
Photo courtoisie

Je viens de rentrer du Mexique. Nous sommes allés à Los Cabos, en Baja California, au fameux restaurant Flora’s Farm. Une oasis dans le désert, un truc de fou. On a bien mangé, mais surtout, c’était un dépaysement total. Le jardin potager sert de garde-manger pour les chefs pour réaliser les plats. Divin!

Ça sentait quoi, chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite?

Le macaroni au fromage gratiné. En t’en parlant, je me souviens encore de l’odeur. Ma mère faisait aussi, souvent, ment bon!

As-tu un rêve culinaire?

Aller faire un voyage en Italie. Je ne vais plus vouloir revenir! (Rires)

Son carnet d’adresses

Tes restos préférés?

Tapeo. Vraiment un vrai resto chouchou­­. C’est même notre deuxième maison. Et le Meson.

Ton resto préféré pour sortir en tête-à-tête?

Atwater Cocktail Club. C’est parfait pour un tête-à-tête. Bons cocktails, en plus. Tu peux aussi avoir les plats du restaurant le Foiegwa, c’est parfait.

Ton resto préféré pour tes sorties de «chums de filles»?

 Je suis assez gaffeuse en cuisine»
Photo courtoisie

M.Mme. J’y ai vécu une belle expérience avec mes amies, dernièrement. C’était impeccable, cuisine et carte des vins incroyables. Et aussi le Bird Bar. Ambiance parfaite, poulet frit et bulles. Super! Il ne faut pas oublier le Grumman 78 pour les grands groupes. C’est idéal et moi, la cuisine mexicaine, j’adore!

Ta boutique gourmande préférée?

Toutes les pâtisseries de Montréal. (Rires) Non, blague à part, le Paltoquet à Outremont, sur Van Horne. C’est parfait... Les meilleurs croissants de Montréal­­!

Ton vin préféré?

Je suis une fille à bulles. Donc, un bon prosecco, champagne, cava...

Tes produits culinaires chouchous?

Le basilic. Incontournable avec mes pâtes!

Tes recettes fétiches?

Le risotto et les pâtes à la carbonara.

De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine?

D’huile d’olive.

Ta gourmandise coupable?

Mon Dieu, de tout! Je suis assez gourmande. Les bonbons, c’est sûr. J’en cache partout dans la maison.

Ce que tu ne peux pas manger ou que tu détestes?

Le foie, non!

Ton style de cuisine préféré?

La cuisine italienne, c’est vraiment mon bonheur.

Ton fromage préféré?

J’adore les fromages persillés, le bleu d’Auvergne et le bleu d’Éliza­beth. Aussi, le bocconcini, la mozzarella di bufala, le comté de grotte et Alfred le Fermier. Le fromage en grains, évidemment. Sinon, ma tante faisait du fromage à Saint-Basile-de-Portneuf. Elle m’a transmis l’amour des fromages.

Ton livre de recettes préféré?

 Je suis assez gaffeuse en cuisine»
Photo courtoisie

Ricardo, ses livres. Surtout avec ses recettes italiennes, ça vient me chercher.

 

 

Sur le même sujet