/news/politics
Navigation

Des cols blancs ne veulent pas être vus avec Denis Coderre

Le Ville a utilisé des photos d’employés dans une vidéo promotionnelle

Vidéo maire Coderre Échocité
Capture d'écran Dans la vidéo publiée sur le site Échocité et ensuite retirée du web, le maire remerciait les «bâtisseurs» de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Des fonctionnaires sont furieux que le maire Coderre ait utilisé des photos d'eux dans une vidéo finalement retirée qui faisait la promotion du 375e anniversaire de Montréal auprès des employés et des retraités de la Ville de Montréal.

«Si j’avais su que j’apparaîtrais sur une photo utilisée dans la vidéo du maire, je me serais abstenu de poser», a commenté un col blanc sous la vidéo publiée sur le site Échocité, le bulletin interne des fonctionnaires.

Le Journal a constaté que la vidéo a finalement été retirée et remplacée par une «version texte».

Plusieurs employés avaient été surpris de découvrir le 10 janvier dernier que des photos d’eux au travail avaient été intégrées «sans leur consentement» dans une vidéo mettant en vedette le maire Denis Coderre.

Dans cette vidéo, le maire soulignait le travail des bâtisseurs de Montréal depuis sa fondation en 1642 en vue des festivités du 375e de Montréal.

«Merci à tous ceux qui, par leurs services, travaillent à faire de Montréal une ville rayonnante, fière et chaleureuse qui illumine le cœur des citoyens; bon 375e», dit M. Coderre.

La reconnaissance du maire Coderre n’a toutefois pas eu l’effet escompté.

Alors que la plupart des articles et vidéos publiés sur le site comptent moins d’une dizaine de commentaires, cette capsule a suscité de vives réactions, récoltant pas moins de 78 commentaires.

«Le maire est sur le party, mais les employés sont plus démotivés que jamais», souligne Alain Fugère, président des cols blancs.

La vidéo du maire a été tellement mal reçue qu’il en a même été question à la dernière réunion syndicale.

«Nos membres ne sont pas à l’aise qu’on utilise des images d’eux hors contexte. Ils ont pris part à des événements de la Ville, mais jamais ils ne se sont imaginé que le maire utiliserait leur sourire pour dire que ça va bien à la Ville», déplore M. Fugère.

La plupart des commentaires laissés sous la vidéo proviennent de cols blancs, dit M. Fugère.

Considération syndicale

Le syndicat n’a pas été avisé du retrait de la vidéo. Selon nos informations, les vidéos sur le site sont retirées après une certaine période de temps.

Au cabinet de M. Coderre, on avait assuré au Journal en janvier «que la vidéo s’est faite dans les règles de l’art et pour usage interne».

«On n’embarquera pas dans les considérations syndicales», avait souligné Marc-André Gosselin, attaché de presse du maire.

Extraits de commentaires

«J’apparais sur une des photos de la vidéo qui était destinée à signaler la diversité au sein de la Ville de Montréal. Je vous prie d’enlever cette photo de la vidéo puisqu’on ne m’a pas demandé la permission de l’utiliser à cette fin »

- Une ingénieure de la Ville

«Encore une fois, on a une belle façade, mais derrière tout s’écroule. On recule, M. Coderre. Je ne suis pas fière de travailler pour la Ville de Montréal. Je ne suis pas fière d’être citoyenne de Montréal. Je ne fêterai pas ce 375e anniversaire. Je suis fière d’être maman et d’être une personne entière, et en m’enlevant l’horaire flexible, vous m’avez retiré mon outil principal pour faire de ma vie un équilibre entre tous les aspects de nos vies »

- Une col blanc de la Ville

«Merci M. Coderre pour ce beau message, mais il est vide de sens »

- Un col blanc