/entertainment/tv
Navigation

Le passage de Gabriel Nadeau-Dubois à «Tout le monde en parle» fait réagir

Le passage de Gabriel Nadeau-Dubois à «Tout le monde en parle» fait réagir
Photo Tout le monde en parle

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-leader du mouvement étudiant, en 2012, a fait le saut en politique active jeudi, alors qu’il a annoncé qu’il briguerait la circonscription de Gouin sous la bannière de Québec solidaire.

L’homme de 26 ans était sur le plateau de Tout le monde en parle, dimanche, et le moins qu’on puisse dire, c’est que sa seule présence polarise les discours. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont été nombreux à réagir et les avis sont très partagés.

Voici d’abord 13 citations à retenir du jeune politicien:

1. Commentant le fait que le Parti québécois se soit engagé à ne pas lui présenter d’adversaire dans Gouin: «J’aurais aimé pouvoir débattre, mais c’est une décision que je respecte».

2. «La perspective de travailler coude à coude avec Manon Massé, ça m’enthousiasme à un point que je ne peux pas décrire. J’ai tellement de respect pour elle. Un respect partagé par plein de personnes au Québec.»

3. «J’aimerais beaucoup former un duo avec elle. Je ne pourrais pas rêver d’une partner aussi efficace.»

4. «"Radical, doctrinaire"... C’est une étiquette qui me suit et qui va me suivre. Je n’ai pas envie d’essayer de convaincre les gens qu’ils auraient dû m’aimer en 2012. Je ne renie pas mon engagement dans le mouvement étudiant. Mais oui j’ai changé. J’ai pris de la maturité.»

Le passage de Gabriel Nadeau-Dubois à «Tout le monde en parle» fait réagir
PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

5. «J’étais très bon pour dire ce que je ne voulais pas. Je suis meilleur aujourd’hui pour dire ce que je veux.»

6. «J’ai envie d’être plus positif. Plus dans la proposition que dans la critique.»

7. «On est toujours plus radical que quelqu’un, on l’est toujours moins que quelqu’un.»

8. «Je ne fais pas de la politique pour faire de l’unanimité. Je pense que c’est dangereux si on plait à tout le monde. Ça doit vouloir dire qu’on cache quelque chose...»

Le passage de Gabriel Nadeau-Dubois à «Tout le monde en parle» fait réagir
Photo Tout le monde en parle

9. «J’assume cette volonté-là de vouloir bousculer les idées reçues et la classe politique à Québec en ce moment... et je ne m’en excuse pas.»

10. «Je pense que Québec solidaire a des efforts à faire pour rejoindre la fameuse classe moyenne. Malheureusement, jusqu'à maintenant, c’est la droite qui a parlé à cette classe-là.»

11. «Des gens qui gagnent plus de 100 000$ par année convainquent des gens qui gagnent 60 000$ que la stagnation de leur niveau de vie, c’est la faute des gens qui en gagnent 25 000$. "C’est la faute des artistes, des BS, etc." Il y a quelque chose d’un peu absurde là-dedans.»

12. «Il y a plein de choses que j’ai vues en 2012 et que je n’ai pas aimées. Plein de choses avec lesquelles je n’étais pas d’accord. Mais j’avais décidé de défendre les mandats que m’avaient donnés les gens qui m’ont élu.»

Le passage de Gabriel Nadeau-Dubois à «Tout le monde en parle» fait réagir
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

13. «Le risque de perdre ses idéaux parce qu’on veut le pouvoir à tout prix, ça guette tout le monde qui s’implique. Le meilleur garde-fou contre ça [...] c’est d’être dans une organisation qui nous rappelle à nos mandats. En m’impliquant à Québec solidaire, je sais que je ne pourrai pas partir sur une balloune et faire et dire ce que je veux. Les militants, pour le meilleur et pour le pire, vont toujours être là pour me ramener.»

Voici maintenant une sélection de commentaires d’internautes qui ont réagi aux propos de Gabriel Nadeau-Dubois: