/news/politics
Navigation

Martine Ouellet officiellement candidate à la direction du Bloc québécois

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Martine Ouellet a officialisé sa candidature à la direction du Bloc québécois, dimanche matin.

La députée indépendante de Vachon au provincial s'est rendue à la permanence de la formation fédérale, en compagnie des députés Xavier Barsalou-Duval et Gabriel Ste-Marie, et de plusieurs de ses partisans.

Elle y a déposé son bulletin de candidature comprenant 1700 signatures, dont 15 obtenues dans un minimum de 25 circonscriptions, ainsi qu’un montant de 15 000 $.

«C’est avec fébrilité et enthousiasme que je démarre officiellement ma campagne dans la course à la direction du Bloc québécois, a déclaré Martine Ouellet.

«Le Bloc, c’est un parti fort, c’est un parti qui bouge, qui rayonne par son énergie et son audace. C’est ce qui m’avait décidé à me lancer, et plus la course avance, plus notre campagne prend de l’ampleur, plus c’est manifeste», a-t-elle ajouté.

La candidate a profité de l’occasion pour annoncer qu’elle compte aller de l’avant avec son projet «50+1 réponses sur l’indépendance» si elle remporte l’investiture bloquiste.

Pour ce faire, elle souhaite collaborer avec les partis indépendantistes, soit le Parti québécois, Québec solidaire, Option nationale, et les organisations de la société civile comme les Oui-Québec.

«Nous créerons un outil de pédagogie accessible et vulgarisé, facile à comprendre dès le premier coup d’œil. Je constate qu’il y a encore un travail important d’éducation populaire à faire sur la question de l’indépendance du Québec», a indiqué Mme Ouellet.

Elle a aussi réaffirmé son engagement envers plusieurs enjeux, dont la renégociation de l’ALÉNA, l’exode des fleurons et sièges sociaux québécois, Énergie Est, la lutte à l’évasion fiscale ainsi que la parité des candidatures au Bloc québécois.