/misc
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyClaude LangloisMathieu Turbide

Le vin quotidien : du chenin singulier

Le vin quotidien : du chenin singulier

Coup d'oeil sur cet article

Après autant de vins à moins de 10$ ce week-end, on profite du lundi pour se se gâter un peu. Si vous cherchez à comprendre les concepts de minéralité, salinité, ampleur fruitée, caractère singulier, voici le vin qu’il vous faut!

Du chenin poussant sur un coteau bien exposé dont le sol est constitué de galets et de graviers, ce qui rend la chaleur aux raisins le soir venu, un peu comme à Châteauneuf-du-Pape. Il en ressort un vin arborant un jaune prononcé aux teintes vieil or. On sent un fruit mûr, mais trouvant un équilibre remarquable par son acidité tendue. Un vin qui fait saliver, une sève riche, ample et une longue finale saline. On devine des notes de fumée, de pamplemousse rose, de miel, de résine et de cire d’abeille. Un vin singulier, à la fois de soif et de puissance dont le profil étonnant fera malheur avec la gastronomie. Pas donné, mais la qualité et l’originalité sont plus qu’au rendez-vous. Capsule à vis pour éviter les désagréables et mauvaises surprises liées aux problèmes/goûts de bouchon.

Pour la petite histoire, Jo et Isabelle Pithon ont créé cette propriété en 2008 avec Joseph Paillé, dont l’épouse est sommelière sud-africaine. On parle ici d’environ 7 hectares en propre et cultivé en bio.

La Fresnaye 2013, Pithon-Paillé, Anjou, France

33,75 $ - Code SAQ 10986942 - 13 % - 2 g/l - *** ½ $$$ ½