/misc
Navigation

Le virus est mort et enterré...

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien a embrayé sur le tard, mais il méritait amplement de gagner. N’est-ce pas le résultat final qui compte?

Je crois que vous serez d’accord avec moi pour dire que les gars de Claude Julien ont joué avec conviction contre les Oilers.

Ils ont eu amplement de chances de marquer et n’eût été le brio de Cam Talbot, ils auraient crié victoire bien avant l’explosion de l’attaque en fin de troisième période.

Bye bye virus

Le Canadien en a profité pour reprendre la tête du classement dans la section Atlantique.

Vous avez remarqué, en «zieutant» nos pages de statistiques hier matin, qu’il l’avait perdue pour la première fois depuis le 21 octobre, et ce au profit des Sénateurs.

L’équipe est de retour en santé après avoir été frappée par quelques blessures et un malveillant virus dont on vous a parlé toute la semaine.

C’est de bon augure, parce que c’est toute une commande qui l’attend avec la visite des Blackhawks demain, et deux matchs en 24 heures contre les Sénateurs, samedi à Ottawa et dimanche au Centre Bell.

La semaine risque d’être déterminante dans la course au championnat de la section. Non, ce n’est pas le temps d’avoir un virus dans les pattes...

Quel joueur !

Cela étant dit, Max Pacioretty s’est trompé en racontant que le plus gros défi qui attendait le Canadien contre les Oilers, ce n’était pas tellement de vaincre ce virus, mais plutôt Connor McDavid...

Le capitaine des Oilers a été électrisant par moment, mais il n’a pas connu son meilleur match de la saison, loin de là. Il a d’ailleurs terminé sa soirée de travail avec une fiche de moins 3.

C’est quand même en grande partie grâce à lui si les Oilers peuvent croire en leurs chances de participer aux séries éliminatoires pour la première fois en 10 ans.

McDavid trône au sommet des pointeurs de la LNH avec 75 points, dont 23 buts. C’est assez impressionnant pour un kid de 20 ans.

Je ne suis pas sûr toutefois qu’il remporte le championnat des marqueurs, avec la meute de loups comme Crosby, Malkin et Kane qui lui colle aux fesses.

Mais on ne s’inquiétera pas trop pour son avenir si vous voulez bien...

« Il est peut-être le meilleur joueur de hockey du monde», a déclaré le capitaine du Canadien.