/24m/job-training
Navigation

Apprendre... à apprendre

Apprendre... à apprendre
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Dans notre monde de savoir, les connaissances évoluent sans cesse. Pour demeurer compétitif sur le marché du travail, il importe de s’adapter et d’apprendre de nouvelles techniques ou d’acquérir de nouvelles connaissances. Pour bien des gens, apprentissage est synonyme de retour sur les bancs d’école. Toutefois, le concept va bien au-delà du système scolaire et il est possible d’apprendre à tout âge et de diverses manières.

 

Des trucs pour augmenter son efficacité

Steve Masson, professeur à la Faculté des sciences de l'éducation de l'UQAM et directeur du Laboratoire de recherche en neuroéducation, explique dans le webinaire « Comment étudier? Perspective de la neuroscience » différentes stratégies d'étude efficaces qui s’appuient sur des principes neuroscientifiques.

Il recommande d'abord de s'entraîner à activer son cerveau. Par exemple, avant de lire un document, M. Masson vous encourage à chercher l'information dans votre mémoire. Le but est d'activer régulièrement son cerveau. Une autre façon de le faire serait de poser des questions ou, mieux encore, de répondre à des questions.

Pour augmenter l'efficacité des périodes d'apprentissage, il conseille de faire plusieurs courtes séances espacées dans le temps plutôt qu'une longue période d'étude sans interruption.

Quelques conditions à l’apprentissage

Il est important que l'apprenant soit convaincu qu'il peut devenir meilleur. Cela a un impact direct sur sa motivation et sur sa persévérance. Et c’est drôlement important parce qu’à la base de tout apprentissage, il y a un désir d’apprendre. Il faut aussi faire preuve de curiosité et désirer acquérir de nouvelles connaissances et compétences.

À chacun sa façon d’apprendre

Il est aussi essentiel de bien se connaître. Chaque apprenant est unique. Certaines approches sont mieux adaptées que d’autres selon l’individu. Par exemple, une personne auditive pourra très bien apprendre dans une salle de classe traditionnelle. Pour les personnes kinesthésiques, il sera préférable d’apprendre dans l’action. Quant aux visuels, ils vont aimer observer comment les choses fonctionnent. Il y a aussi des gens qui sont autodidactes. Ils aiment aller à leur rythme. Dans leur cas, l’apprentissage à distance (les formations sur le Web, par exemple) sera plus efficace. Il importe de se positionner et de trouver la méthode qui nous convient le mieux.

Demeurez humble

Un autre point essentiel : il faut être capable de montrer sa vulnérabilité. Souvent, dans notre parcours professionnel, on apprend à mettre de l’avant nos forces. On se lance dans des activités où l’on excelle et on met de côté les tâches pour lesquelles nous sommes moins efficaces. Pour apprendre, il faut avoir l’humilité de se placer dans une situation où on est moins à l’aise dans le but, justement, de s’améliorer.

Il n’y a pas de méthode unique pour apprendre. Pour déterminer la façon qui nous convient le mieux, il importe de bien se connaître. Heureusement, on trouve maintenant différents types de formation. On peut suivre des cours dans des institutions d’enseignement, apprendre sur le Web, suivre des cours à distance, apprendre en petits groupes ou même de manière individuelle. Ensuite, tout est une question d’état d’esprit. Si quelqu’un désire vraiment apprendre, il sera possible pour lui de le faire en développant les bonnes méthodes de travail.