/world/pacificasia
Navigation

Kim Jong-Nam identifié par un test d’ADN

Kim Jong-Nam
Photo AFP Kim Jong-Nam

Coup d'oeil sur cet article

Kuala Lumpur | L’identité de Kim Jong-Nam, demi-frère en exil du numéro un nord-coréen assassiné le 13 février à Kuala Lumpur, a été confirmée la semaine dernière en utilisant un échantillon ADN d’un de ses enfants, a annoncé mercredi le vice-premier ministre malaisien.

Les enquêteurs ont «confirmé l’identité du corps comme étant celui de Kim Jong-Nam, sur la base d’un échantillon obtenu de son enfant», a déclaré le vice-premier ministre, Ahmad Zahid Hamidi.

Kim Jong-Nam, 45 ans, a succombé à une attaque au VX, un agent neurotoxique si puissant qu’il est considéré comme une arme de destruction massive, à l’aéroport international de Kuala Lumpur où il attendait un avion pour Macao.

Dès le début de cette affaire, la Corée du Sud a accusé son voisin du Nord, parlant d’un «ordre permanent» de Kim Jong-Un pour éliminer son demi-frère qui vivait en exil depuis des années et s’était montré critique envers le régime.