/news/society
Navigation

A13 : un gestionnaire de la SQ relevé de ses fonctions

A13 : un gestionnaire de la SQ relevé de ses fonctions
Photo AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le cafouillage survenu sur l’autoroute 13 est «inacceptable» selon la SQ, qui a déclenché une enquête interne et relevé de ses fonctions l’officier qui était chargé des opérations de secours dans la nuit de mardi à mercredi.

En point de presse jeudi matin, le porte-parole de la Sûreté du Québec Guy Lapointe a admis qu’une assistance aurait dû être demandée beaucoup plus tôt par le corps policier et que les opérations auraient dû viser «l’évacuation» des automobilistes plutôt que la «réouverture des voies».

L’officier de la SQ responsable de la gestion des opérations cette nuit-là a d’ailleurs été relevé de ses fonctions, le temps qu’une enquête interne soit menée pour «faire la lumière sur la séquence des événements».

«On considère à ce stade-ci que cette personne n’a pas pris les bonnes décisions. Elle aurait dû tenir compte de l’ensemble des variables», a indiqué M. Lapointe.

Entrave au travail des policiers ?

Par ailleurs, la SQ en a révélé un peu sur les circonstances de l’incident qui ont mené à l’immobilisation de centaines de véhicules pendant plusieurs heures.

Selon la SQ, ce serait deux camions arrêtés, et non accidentés, qui ont ralenti la circulation. Les policiers auraient eu beaucoup de difficultés à se rendre sur les lieux de l’incident.

«Le premier problème est survenu lorsque les camionneurs ont refusé de collaborer au remorquage», a indiqué M. Lapointe.

Il y a présentement une enquête pour tenter de déterminer si cette opposition constitue une entrave au travail des policiers.