/lifestyle/hangout
Navigation

Six activités pour profiter des derniers jours d’hiver

Coup d'oeil sur cet article

De toute évidence, l’hiver n’avait pas l’intention de tirer sa révérence sans faire un dernier coup d’éclat. Question de profiter des joies qui lui sont associées d’ici l’arrivée officielle du printemps, lundi, voici six suggestions d’activités hivernales à pratiquer en solo, en famille ou entre amis, ce week-end.

Glisser au parc du Mont-Royal

Photo d'archives

Le parc du Mont-Royal, lieu prisé des touristes et des Montréalais, regorge de possibilités pour les adaptes de sports d’hiver. En plus de pouvoir y pratiquer la raquette, le patin et le ski de fond, vous pourrez aussi profiter de ses pistes dédiées à la glissade, accessibles ­gratuitement. Il suffit d’amener sa luge et le tour est joué! Notez également qu’on peut y faire de la glissade sur tubes, moyennant des frais de 5 $ (4 à 11 ans) ou 9 $ (12 ans et plus).

Faire une balade en traîneau à chiens

Photo courtoisie, Expédition Wolf

Il vous faudra faire un peu de route pour vous rendre chez Expédition Wolf, entreprise située à Rivière-Rouge, dans les Laurentides, mais le voyage en vaudra la chandelle. Là-bas, vous pourrez passer deux heures en compagnie de quelque 250 huskies, dont les employés connaissent chacun des noms. Les personnes qui le désirent et qui sont en bonne forme physique pourront même conduire leur propre traîneau. Les tarifs sont de 145 $ pour les adultes et de 90 $ pour les enfants de 3 à 11 ans.

S’initier à l’escalade de glace

Photo courtoisie, Attitude Montagne

Il ne faut pas nécessairement avoir de ­l’expérience ou l’ambition de devenir un champion grimpeur pour s’initier à ­l’escalade de glace. Chez Attitude Montagne, ­complexe situé à Saint-Adolphe-d’Howard, dans les Laurentides, on propose un cours d’initiation à l’escalade de glace d’une ­journée, pour lequel le seul prérequis est «d’aimer jouer dehors». En semaine, on offre aussi un cours «découverte» de 3 heures et demie, pour lequel tout l’équipement est fourni. Comptez 65 $ ou 90 $ par personne (avant les taxes), selon le cours suivi.

Faire du ski de fond en banlieue

Photo d'archives

Certains banlieusards seront heureux d’apprendre qu’ils peuvent profiter de sentiers de ski de fond bien ­entretenus sans avoir à s’éloigner de leur demeure. À ­Laval, ils peuvent se rendre sur les sentiers du Bois ­Duvernay, où l’on retrouve un réseau de pistes de 47 km (on demande 12 $ pour les adultes). Sur la Rive-Sud, c’est au parc Michel-Chartrand, à Longueuil, que les adeptes de la glisse pourront s’exécuter sur une dizaine de ­kilomètres de pistes, et ce, sans avoir à débourser un sou.

Profiter de la Nuit blanche à Bromont

Photo courtoisie

Avec toute la neige reçue, cette semaine, les adeptes de ski et de planche à neige ont de quoi se réjouir! À la station de ski Bromont, en Montérégie (où on avait reçu, mercredi soir, 73 cm de neige), on célébrera demain la dernière édition de la Nuit blanche de la saison. Au cours de cette soirée, les couche-tard pourront prendre part à diverses ­activités et rencontrer le planchiste Maxence Parrot, qui offrira quelques conseils et démonstrations. Les billets pour l’événement se détaillent à 37 $ (sans les taxes).

S’éclater en rafting sur neige

Photo courtoisie, Michel Guérette

Les Super Glissades de Saint-Jean-de-Matha proposent aux amateurs de sensations fortes de découvrir le rafting sur neige. Sur son deuxième ­versant, le ­centre propose 12 pistes pouvant accueillir des canots pneumatiques à bord desquels de 4 à 12 personnes peuvent prendre place, selon les ­modèles. Ouverte de jour comme de soir, cette section permet aux passagers de dévaler les pentes à des ­vitesses pouvant dépasser les 100 km/heure.