/news/society
Navigation

Trois villes se préparent à quitter Longueuil

Hôtel de ville de Longueuil
Archives

Coup d'oeil sur cet article

LONGUEUIL | Les maires de Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert accueillent avec grande joie les résultats d’un sondage mené par CROP qui démontre que leurs citoyens souhaitent quitter l’agglomération de Longueuil.

Les résultats sont très clairs et démontrent que 84% souhaitent la tenue d’une consultation populaire qui donnerait le mandat aux élus de demander au gouvernement du Québec de sortir de l’agglomération de Longueuil.

Selon les résultats du sondage, près de trois citoyens sur quatre considèrent que la répartition des dépenses de l’agglomération de Longueuil est injuste. Ces citoyens sont ainsi en désaccord avec le fait que la Ville de Longueuil gère seule les taxes.

«Ces résultats démontrent que nos demandes visant à réformer en profondeur l’agglomération de Longueuil sont largement appuyées par la population, a déclaré Paul Leduc, maire de Brossard. Le gouvernement du Québec ne peut plus se cacher la tête dans le sable et doit accepter de réformer l’agglomération ou sinon la remplacer par une structure plus équitable.»

«Le sondage démontre clairement que les citoyennes et citoyens de nos villes sont prêts à nous suivre dans un plan de sortie de l’agglomération de Longueuil, a affirmé le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Martin Murray. Le déséquilibre fiscal et le déficit démocratique engendrés par Longueuil ont atteint une limite inacceptable.»

Les trois maires vont déposer les résultats du sondage CROP devant leurs conseils municipaux respectifs au cours des prochains jours et détermineront les démarches nécessaires à mettre en place.

Le sondage a été mené du 1er au 8 mars auprès de 1000 résidents des villes Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert.