/misc
Navigation

Se battre pour les fans de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Il y avait 20 000 spectateurs dans le Centre Bell mardi soir. Au même moment, une tempête meurtrière s’abattait sur le Québec et sur Montréal.

Comment ces fans ont-ils pu retourner à la maison, c’est un mystère. Peut-être étaient-ils emportés par la foi et l’amour en leurs Glorieux adorés. C’est plus que de l’amour, c’est une maladie.

Ces merveilleux fous amoureux vont faire rire d’eux cet après-midi à Ottawa. La Ligue nationale va annoncer que le match du Centenaire va être disputé à Ottawa au Stade TD devant 34 000 personnes. Trois semaines après la ­présentation du match de la Coupe Grey.

À Ottawa! Alors que le hockey, pour ne pas dire la Ligue nationale, est né à Montréal. Alors que le Canadien est une équipe prestigieuse. Surtout, alors que les fans ­remplissent le Centre Bell à capacité depuis plus de 10 ans malgré ses saisons bien ordinaires de leurs grands amours. C’est évidemment politique. Tôt ou tard, on va apprendre que la LNH a obtenu une faveur quelconque du fédéral. Et on va vous servir que c’est le 150e anniversaire de la confédération canadienne. Soit dit en passant, on n’est toujours pas signataire dans la ­patente mais les fans s’en sacrent sans doute.

INVITER LES MONTRÉALAIS À DANSER

Donc, les fans de Montréal se font fourrer. Mais si Geoff Molson est sincère quand il dit qu’il aime les partisans, Montréal et le Québec, dans cet ordre, alors Geoff et la Ligue nationale vont s’engager à remettre au moins 10 000 billets réservés pour les partisans du CH.

Au moins, ceux qui mettent des dizaines de millions de profits chaque année dans les poches de M. Molson et des autres propriétaires du Canadien, auront l’impression d’être invités au party. Les gens n’ont pas toujours la chance d’applaudir le Canadien au Centre Bell. Ils sont des milliers à se contenter de l’aréna des Panthers à ­Sunrise quand leur semaine de vacances coïncide avec une visite du Canadien en Floride.

Ces fans méritent que leur équipe préférée leur offre des tickets en priorité. Pour être allé des dizaines de fois à Ottawa, je sais que c’est un voyage de deux heures...quand on respecte les lois de la circulation. Ottawa, même si c’est la capitale de l’autre solitude, c’est à côté. La grosse machine du Canadien peut confier le mandat à un promoteur d’organiser des voyages en autocar pour les fans. Je vous le dis, c’est un minimum.

On organise le party du centenaire sans inviter les vrais centenaires, c’est mauditement insultant.

Geoff Molson sait ce qu’il a à faire. Il va avoir un micro pour lui cet après-midi. Lui est invité, les fans méritent de l’être aussi.

DENIS CODERRE : BRAVO

Le maire de Montréal a annoncé que la Ville allait investir 46 M$ pour le sport à Montréal. Bravo et rebravo. ­Denis Coderre a été ministre des Sports au gouvernement fédéral et a été le ministre des Sports des 50 dernières années. En devenant maire, il n’a pas oublié ce qui l’avait touché comme ministre. C’est important ce que le maire vient d’annoncer. Il y a des dizaines de milliers de jeunes qui auront leur premier contact avec le sport grâce à ce programme. Chaque enfant qui prend goût au sport a de meilleures chances de devenir un citoyen plus engagé et surtout de prendre soin de sa santé. Un jour, c’est toute la collectivité qui va toucher les bénéfices de ces investissements. En économisant sur les soins de santé.