/lifestyle/books
Navigation

50 personnalités livrent leurs secrets

Coup d'oeil sur cet article

Journaliste et chroniqueur culturel depuis plus de 30 ans, Daniel Daignault a interviewé une cinquantaine de personnalités québécoises pour leur demander ce qui les rendait heureuses, comment elles s’y prenaient pour être bien et traverser les moments difficiles. Le résultat: plus de 300 pages de textes émouvants et de photographies les montrant sous leur plus beau jour.

Ce livre réconfortant, à parcourir ­tranquillement, est préfacé par Isabelle Gaston. Elle n’accorde pas d’entrevue, mais explique, dans un court texte, à quoi ­ressemble la quête du bonheur et pourquoi c’est important.

Daniel Daignault, au fil des semaines, a rencontré Guylaine Tremblay, Michel Barrette, Marc Hervieux, Marina Orsini, Charles Lafortune, Jean-Michel Anctil... et tous les autres.

Ce fut l’occasion de faire de très belles rencontres, et d’avoir des conversations inhabituelles avec 56 personnalités, principalement du showbiz, comme il en témoigne en entrevue. Il a mis un peu plus d’un an à faire tout ce travail.

«Faire une entrevue avec Guillaume Lemay-Thivierge ou Marina Orsini pour un rôle dans une télésérie, et parler de leur personnage, c’est une chose. Mais s’asseoir pendant une heure avec quelqu’un et parler de la vie, du bonheur, de ce qui les rend heureux et malheureux, c’est différent. Après chaque entrevue, je me disais: “Wow!” Je viens d’apprendre quelque chose et j’ai grandi à travers tout ça. Les gens que j’ai rencontrés sont des têtes d’affiche, mais eux aussi ont leurs petits bonheurs, trouvent que la vie va vite. Il y en a beaucoup qui courent après le temps et voudraient en avoir plus pour leurs proches et des ­projets qui leur tiennent à cœur.»

Certains témoignages ont été plus marquants que d’autres. «Tout le monde était très disposé et très à l’aise de parler du bonheur et de s’ouvrir. Je les remercie pour leur générosité et leur confiance, pour s’être confiés sans retenue. C’est facile de parler d’un ­personnage dans telle série, mais c’est pas la même énergie et c’est pas la ­vérité d’un être humain. Tout le monde m’a touché, à sa façon.»

Histoires touchantes

Daniel Daignault fait remarquer que Geneviève Borne et Florence K ont plus de pages que les autres. «Leurs histoires, en particulier, m’ont touché.» Grâce à toutes ces entrevues, il a le sentiment d’être une meilleure personne. «J’ai l’impression d’avoir appris beaucoup de choses, comme vivre plus au jour le jour et apprécier le moment présent.»

Les gens ont-ils une vision idéalisée du bonheur, à son avis? «Les gens, en général, se contentent de ce qu’ils ont. C’est sûr qu’ils ont toujours des rêves. La base, c’est souvent la famille, la maison, les proches, partager des bons repas avec les amis, une bonne bouteille de vin. C’est bien simple.»

Le bonheur, pour un, ce sera de voir grandir ses enfants le plus longtemps possible et de profiter de chaque instant. Il y en a d’autres qui veulent s’évader de temps en temps, aller en vacances. «Ils trouvent le bonheur auprès des gens qu’ils aiment en faisant des activités qui leur apportent du réconfort. Plusieurs d’entre eux sont très zen, comme Julie Bélanger, qui s’assoit dans son salon, ­regarde dehors et prend son café. Dans le fond, le bonheur, c’est très large.»

EXTRAIT

À la recherche
 du bonheur
Daniel Daignault
Les Éditions La Semaine
304 pages
Photo courtoisie
À la recherche du bonheur Daniel Daignault Les Éditions La Semaine 304 pages

«Ce n’est pas d’être faible que de regarder sa vie en face et de choisir ce qu’on en fera. En raison de l’ampleur du drame que j’ai vécu et des injustices qui se sont ensuivies, j’ai perdu un temps précieux à chercher, à souffrir, et à ne pouvoir goûter aux choses qui sont si bonnes pour moi, dans ma vie. Je réalise que lorsqu’on souffre terriblement, la route de la guérison et du bonheur est souvent remplie de contradictions. Un jour on pense une chose et le lendemain on pense le contraire. Mais au fond, si c’était ça le bonheur?»

— Isabelle Gaston, Préface du ­livre À la recherche du bonheur