/news/politics
Navigation

Jason Kenney devient le nouveau chef des conservateurs albertains

Jason Kenney de passage � Saint-Jean-sur-Richelieu.
Photo d'archives Jason Kenney

Coup d'oeil sur cet article

CALGARY – L'ancien ministre fédéral Jason Kenney est devenu samedi soir le nouveau chef du Parti progressiste-conservateur de l'Alberta à l’issue d’une course à la direction lancée après le départ de Jim Prentice.

Réunis samedi à Calgary, les militants conservateurs avaient le choix entre Jason Kenney, Richard Starke et Byron Nelson.

M. Kenney a obtenu les votes de 1113 des 1476 délégués du parti, soit plus de 75 % du vote, alors que M. Starke a récolté 323 voix. M. Nelson est arrivé troisième avec seulement 40 votes.

M. Kenney succède donc à Jim Prentice, qui avait été brièvement au pouvoir dans cette province de 2014 jusqu’à l’élection en 2015 de la première ministre actuelle, la néo-démocrate Rachel Notley.

Jason Kenney a choisi de quitter la scène fédérale pour tenter de rebâtir la droite en Alberta, qui a perdu le pouvoir après un règne de 44 ans. Il veut s’inspirer de la fusion des partis de droite au niveau fédéral en 2003.