/travel/destinations
Navigation

Marcher au mont Saint-Grégoire au temps des sucres

Au sommet, la vue porte loin.
Photo courtoisie Paul Simon-Parc Omega Au sommet, la vue porte loin.

Coup d'oeil sur cet article

Il y aurait environ 125 000 visiteurs qui viennent se sucrer le bec chaque ­printemps dans les cabanes à sucre ­autour du mont Saint-Grégoire, visible au loin depuis l’A-10. Bon nombre d’entre eux veulent aller marcher dans le bois, après un repas copieux.

Peu de cabanes donnent sur des sentiers pour se balader. On peut toujours faire une marche de santé à La Goudrelle. Du côté de l’Érablière Charbonneau, un sentier longe le pied de la montagne alors qu’un autre en pente nous fait grimper en une vingtaine de minutes jusqu’à un belvédère avec point de vue.

Sur le sentier Le Panorama, paliers et 
rampes facilitent la montée.
Photo courtoisie Paul Simon-Parc Omega
Sur le sentier Le Panorama, paliers et rampes facilitent la montée.

Près de la cabane ou au CIME

Pour une courte randonnée, ça peut très bien convenir à plusieurs marcheurs qui sont d’abord venus pour la cabane à sucre. Mais pour une randonnée plus longue et pouvoir atteindre le sommet, mieux vaut emprunter les sentiers du CIME (Centre d’interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu), un réseau structuré et balisé enregistrant 5000 entrées durant le temps des sucres.

Des marcheurs s’y rendent toutefois sans autorisation en partant de La Goudrelle ou de l’Érablière Charbonneau. Ils prennent alors un raccourci en traversant une clôture ou en empruntant un sentier non signalisé.

Compte tenu du bas prix de l’entrée, il est plus avantageux de faire quelques minutes de voiture pour se rendre au CIME, le point de départ vers le sommet se trouvant à deux pas du stationnement.

Le réseau de sentiers est bien structuré et balisé.
Photo courtoisie Paul Simon-Parc Omega
Le réseau de sentiers est bien structuré et balisé.

Vers le sommet

Le sentier Le Panorama mène à un ­b­elvédère, à une demi-heure de marche. La montée est facilitée par des paliers à même le sentier et des rampes en rondins.

Un sentier étroit rocheux qu’il faut gravir sans empressement mène au sommet. Là-haut, on a un panorama à 360 degrés sur la plaine et sur d’autres Montérégiennes.

Par temps clair, on aperçoit le mont Royal à l’ouest et les Appalaches au sud. Malgré une altitude­­ modeste de 251 m, la vue porte loin.

Repères

CIME

  • Accès en auto: A-10, sortie 37
  • Sentiers pédestres: 4 km
  • Activités à venir: chasse aux cocos de Pâques le 15 avril, journée portes ­ouvertes gratuite le 22 avril
  • Entrée: 4,75 $ adulte, 2,50 $ enfant de 5 à 17 ans

450 346-0406

À explorer : OUTAOUAIS

Une cabane à sucre au parc Omega

La cabane à sucre sera en activité­­ jusqu’au 2 avril.
Photo courtoisie Paul Simon-Parc Omega
La cabane à sucre sera en activité­­ jusqu’au 2 avril.

Dans le fameux parc ­animalier de Montebello, après avoir croisé des ­wapitis sur la route, on fait une halte dans l’aire de ­colonisation pour se rendre à pied à une cabane à sucre à l’ancienne.

Chemin faisant, on croise des daims et des chevreuils.

À la cabane, on savoure de la tire sur neige et on se procure des produits de l’érable. Les repas traditionnels sont servis au ­restaurant de la Maison du Parc.