/news/currentevents
Navigation

«Ils ont vu un harfang sur l’autoroute, mais 300 voitures immobilisées, non» : 15 citations-chocs sur le cafouillage de l'autoroute 13 à TLMEP

«Ils ont vu un harfang sur l’autoroute, mais 300 voitures immobilisées, non» : 15 citations-chocs sur le cafouillage de l'autoroute 13 à TLMEP
Photo Tout le monde en parle

Coup d'oeil sur cet article

Les critiques ont fusé de toutes parts, dimanche, sur le plateau de Tout le monde en parle, alors que quatre intervenants étaient invités à commenter le chaos de l’autoroute 13, dans la nuit de mardi à mercredi.

Caroline Duval, une automobiliste prise en otage par la tempête, Christian Legault, chef aux opérations médias du Service de sécurité incendie de Montréal, Pascal Bérubé, député de Matane et porte-parole de l’opposition en matière de Sécurité publique et Marc Brière, chroniqueur en circulation au 98,5, en avaient long à dire.

Les ministres de la Sécurité publique Martin Coiteux et des Transports, Laurent Lessard, ont tous les deux décliné les demandes d’entrevue.

Voici 15 citations à retenir de ce segment:

1. «On avançait d’une dizaine de mètres aux 30 minutes». - Caroline Duval, automobiliste prise sur l’autoroute 13 sud.

2. «À 1h30 du matin, j’étais là depuis 18h30, j’allais manquer d’essence, j’avais ma fille de 6 ans avec moi. J’ai demandé à un policier qu’est-ce que je fais? Il m’a dit je sais pas. Il n’avait aucune réponse...» - Caroline Duval

3. «Sur l’autoroute, il faut attendre le go de la Sécurité du Québec. Il faut attendre leur escorte. Là, ce n’est pas arrivé...» - Christian Legault, chef aux opérations médias du Service de sécurité incendie de Montréal.

4. «À 4h30, les pompiers ont décidé d’y aller de leur propre chef. Quand on est arrivé avec l’autobus, les gens étaient contents de nous voir. Ça faisait des heures qu’ils étaient là.» - Christian Legault

5. «Comment les gens ont pu se sentir dépourvus de tous les services, en plein Montréal. Ces gens-là se sont sentis abandonnés...» - Pascal Bérubé, député de Matane et porte-parole de l’opposition en matière de Sécurité publique.

6. «Il y a des caméras partout sur les autoroutes au Québec. Ils ont vu un harfang des neiges, mais 300 voitures immobilisées, ils ne les ont pas vues.» - Pascal Bérubé

«Ils ont vu un harfang sur l’autoroute, mais 300 voitures immobilisées, non» : 15 citations-chocs sur le cafouillage de l'autoroute 13 à TLMEP
Capture d'écran

7. «Je ne sais pas qui n’a pas donné l’information à qui, mais le résultat, c’est qu’il y a des victimes là-dedans, ça va laisser des traces et ça ne nous rassure pas sur la chaine de commandement lorsqu’il y a des crises.» - Pascal Bérubé

8. «Jamais on n’aurait pu prévoir que ça prendrait de telles proportions. La pire chose qui devait arriver arrivait constamment.» - Pascal Bérubé

9. «Ce ministère là des transports, qui est bourré de problèmes depuis des années, ça s’ajoute à sa belle collection.» - Pascal Bérubé

«Ils ont vu un harfang sur l’autoroute, mais 300 voitures immobilisées, non» : 15 citations-chocs sur le cafouillage de l'autoroute 13 à TLMEP
Simon Clark/Agence QMI

10. «En 13 ans avec Paul Arcand, je n’ai jamais vu un cafouillage de la sorte se produire. Dire qu’ils l’ont échappé, ce n’est pas assez fort.» - Marc Brière, chroniqueur radio au 98,5.

11. «Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans ce ministère-là. Peu importe qui est au pouvoir, ce qui est important dans cette situation là, c’est le monde.» - Marc Brière

12. «Le ministre des Transports aurait dû gérer la crise. On comprend la situation d’urgence. Mais à partir de là, quand on se rend compte que ça ne fonctionne pas, il fallait se mettre en marche. Il fallait «penser en dehors du protocole.» - Marc Brière

13. «Des gens m’ont offert de me réchauffer dans leur auto avec ma fille, car je n’avais pas d’essence. Un monsieur distribuait des barres tendres aux gens. J’ai trouvé ça beau parce qu’on était tellement laissé à nous même. J’ai vécu ça comme une prise d’otage.» - Caroline Duval

14. «Si on pouvait éviter ces bavures-là, on n’aurait pas besoin d’enquête. Quand on a une enquête, c’est déjà un aveu d’échec.» - Pascal Bérubé

15. «Il ne faut pas accuser les mauvaises personnes. Les pompiers, les policiers, les bons samaritains qui ont risqué leur vie ont besoin d’avoir des réponses aussi.» - Pascal Bérubé