/entertainment/movies
Navigation

Une édition record pour REGARD

La directrice générale de REGARD, Marie-Elaine Riou, le réalisateur Jean-Marc E. Roy et la directrice de la programmation du festival, Mélissa Bouchard.
Photo roger gagnon La directrice générale de REGARD, Marie-Elaine Riou, le réalisateur Jean-Marc E. Roy et la directrice de la programmation du festival, Mélissa Bouchard.

Coup d'oeil sur cet article

Le Festival REGARD a tiré un trait dimanche sur une 21e édition qui s’annonce comme étant l’une des plus réussies à ce jour.

«Au niveau des passeports, on a encore battu des records. C’est une adhésion au festival qui fait chaud au cœur. On continue à asseoir le festival, à le positionner autant dans la région que dans le circuit des festivals internationaux», constate la directrice générale de REGARD, Marie-Elaine Riou.

Celle qui en est à sa deuxième année à la tête du festival qui célèbre les courts-métrages croit que le nombre d’entrées dans l’une ou l’autre des dizaines d’activités qui ont eu lieu depuis mercredi devrait tourner autour des 35 000, ce qui est dans la moyenne des dernières années.

DES PRIX ET UN HOMMAGE

Dimanche, le festival a couronné ses grands gagnants. Daniel Mulloy (Home) et Paul-Claude Demers (Mon dernier été) ont remporté les honneurs, le premier mettant la main sur le Grand Prix international et le second sur le Grand Prix national.

Le réalisateur de Chicoutimi Jean-Marc E. Roy a pour sa part reçu un très bel hommage du festival qui l’a vu grandir professionnellement. En plus d’avoir présenté un film à chacune des 15 dernières éditions de REGARD, Roy est l’un des meilleurs ambassadeurs de ce festival qui a atteint cette année une belle maturité sur le plan logistique.

«C’est une belle marque de reconnaissance. [...] c’est flatteur et je suis très content», indique le réalisateur qui a reçu une «accréditation à vie» de REGARD dimanche matin.

La cérémonie de remise de prix, animée par le comédien Guillaume Lambert et Maryline Renaud, a également récompensé 14 réalisateurs (11 prix, 3 mentions) qui se sont partagé plus de 60 000 $ en prix.

MOMENT FORT

L’un des moments marquants de cette 21e édition, pour la directrice Marie-Elaine Riou, a sans contredit été le spectacle donné par le porte-parole Émile Proulx-Cloutier jeudi dernier, lors de la soirée d’ouverture officielle.

Fait à noter, plus de 80% des réalisateurs en compétition étaient de la partie cette année, malgré quelques absents parmi les gagnants des prix remis Dimanche matin.

Les gagnants du 21e Festival REGARD

JURY PROFESSIONNEL

Grand Prix international

  • Home, Daniel Mulloy

Grand Prix national

  • Mon dernier été, Paul-Claude Demers

*Mention spéciale

  • Dekalb Elementary, Reed Van Dyk

Prix de la meilleure réalisation québécoise

  • La course navette, Maxime Aubert

Prix du meilleur scénario canadien de langue française

  • Comme les dinosaures, Émilie Rosas

Prix du meilleur réalisateur

  • Le cri de la marmotte, Colin Nixon

Meilleur film d’animation

  • Cipka, Renata Gasiorowska

JURYS FIPRESCI ET AQCC

Prix de la critique internationale FIPRESCI

  • Une autre, Nils Caneele

Prix de la critique québécoise

  • Import, Ena Sendijaveric

*Mention spéciale

  • Happy End, Jan Saska

JURY TOURNER À TOUT PRIX ! ET JURY DU PUBLIC

Prix Tourner à tout prix !

  • Quand je serai parti, Justin Richard-Dostie

Prix du public

  • La laine sur le dos, Lofti Achour

Bourse de la création régionale

  • Le silence fait peur aux brutes, Étienne Boulanger

*Mention spéciale

  • Datamine, Tim Tracy