/world/middleeast
Navigation

Attentat à la voiture piégée à Bagdad, au moins 15 morts

Coup d'oeil sur cet article

Au moins 15 personnes ont été tuées et 33 blessées lundi à Bagdad dans un attentat à la voiture piégée, a indiqué à l’AFP un responsable du ministère de l’Intérieur.

L’attentat, a-t-il précisé, s’est produit vers 19H00 locales à Hay al-Amel, un secteur commerçant de l’ouest de la capitale irakienne habituellement très fréquenté à cette heure de la journée.

L’attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, mais porte la marque du groupe djihadiste État islamique (ÉI), qui a souvent recours à des kamikazes.

Le groupe ultra-radical sunnite fait actuellement face à une offensive des forces irakiennes à Mossoul, deuxième ville du pays, dont il s’était emparé en juin 2014.

Les jihadistes avaient aussi pris le contrôle de vastes pans de territoires au nord et à l’ouest de Bagdad.

Les forces gouvernementales soutenues par la coalition internationale menée par les États-Unis ont depuis regagné beaucoup de terrain.

Mais l’ÉI n’en demeure pas moins menaçant et mène régulièrement des attaques.