/travel/outdoors
Navigation

La pourvoirie où Carey Price s’est ressourcé...

Coup d'oeil sur cet article

Avant que Carey Price y fasse récemment un séjour de pêche sur la glace, ce qu’a rapporté mon estimé collègue Michel Beaudry, plusieurs lecteurs ne connaissaient pas la Pourvoirie du lac Blanc à Saint-Alexis-des-Monts, en Mauricie. 

Le gardien du Canadien s’ajoute pourtant au nombre de personnalités qui y sont allées, mais dont le passage n’a pas été autant souligné publiquement. C’est le cas du chanteur Garou, de l’ancien premier ministre du Canada Jean Chrétien ou encore du doc Mailloux...

Photos à l’appui, le propriétaire Gaston Pellerin, cousin de l’illustre Fred, m’en avait glissé un mot lors d’un séjour.

Aussi un hôtel champêtre

Au fil du temps, l’établissement s’est métamorphosé pour devenir également un complexe de villégiature, accrédité hôtel champêtre. Dans les années 1990, quand je suis allé chasser la perdrix avec Claude Quenneville, il y avait alors 12 grands chalets et une petite auberge. Une décennie plus tard, l’auberge a été agrandie. Par la suite, un centre aquatique intérieur a été érigé, avec piscine, bain remous, sauna et appareils d’exercice.

Aventures et vacances

Si la pêche à la truite occupe une place importante, plusieurs excursions en nature sont aussi organisées. Pour ma part, j’y ai déjà fait une randonnée en canot rabaska avec halte à un barrage à castors. J’ai aussi eu l’occasion d’épier des ours à même un abri doté d’une moustiquaire.

L’été, le site se prête bien à de petites vacances avec sa plage devant l’auberge et des embarcations à notre disposition. On peut aussi aller faire un tour à Saint-Élie-de-Caxton, le village de Fred Pellerin. C’est à seulement 30 minutes de route.

  • En auberge: à partir de 109,50 $ par personne par nuit (occupation double), déjeuner et souper inclus
  • En chalet (jusqu’à 13 personnes):  à partir de 899 $ pour deux nuits www.pourvoirielacblanc.com

D’AUTRES IDÉES POUR LE WEEK-END

Randonnée alpine au mont Orford
Sport en croissance, la randonnée alpine est maintenant offerte au mont Orford, et ce, depuis le 11 mars. Trois sentiers d’ascension mènent au sommet, donnant accès aux pentes de ski.
www.orford.com

Au mont Ham avec votre chien
Dans cette grosse montagne à l’est de Drummondville, les chiens sont autorisés cette année sur les sentiers durant six week-ends, entre mars et novembre. Il s’agit d’un projet pilote. 
www.montham.ca

Marche et salon de thé 
Au parc national du Mont-Saint-Bruno, la voie de service, accessible aux marcheurs et déneigée, mène au Vieux-Moulin abritant un salon de thé, ouvert les week-ends. Trajet aller-retour : 4 km.
www.sepaq.com