/travel/destinations
Navigation

L’hôtel Banksy accueille ses premiers curieux

Coup d'oeil sur cet article

L’hôtel de Bethléem décoré par le mystérieux artiste de rue britannique Banksy, dont les chambres donnent sur le mur de séparation construit par Israël en Cisjordanie occupée, accueillait lundi ses premiers clients.

Le Walled Off Hotel offre «la pire vue d’hôtel au monde», selon Banksy. Il est situé à seulement quatre mètres du mur et ses neuf chambres sont orientées vers lui.

«Nous attendons des clients de six pays différents», explique son directeur, Wissam Salsaa, qui assure que l’hôtel affiche déjà pratiquement complet pour les trois prochains mois.

Selon lui, l’établissement va permettre de «faire entendre la voix des Palestiniens».

L’artiste, qui entretient le mystère sur son identité, n’était pas présent lundi.

Une dizaine d’œuvres

Le Walled Off Hotel est à l’image de l’œuvre de Banksy, transfigurant la réalité avec poésie et une fausse naïveté.

Sa dénomination joue sur le nom d’une chaîne d’hôtel de luxe (Waldorf) et les mots «walled off» en anglais («muré», «cloisonné»).

Les prix varient de 30 dollars pour une place dans un lit superposé à 965 dollars par nuit pour la suite présidentielle.

Les clients doivent déposer une caution de 1000 dollars pour éviter les vols des dizaines d’œuvres de Banksy disséminées dans l’établissement. Elles ont été données au profit de la communauté locale, indique le site de l’hôtel.