/news/currentevents
Navigation

Le conducteur libéré avec promesse de comparaitre

Le jeune conducteur de l’auto accidentée pourrait avoir pris le volant en état d’ébriété

Jessica Rivera, 26 ans, est la seule à avoir été blessée. Son décès a été constaté par un médecin à l’hôpital peu après l’accident.
Photo agence qmi, pascal girard Jessica Rivera, 26 ans, est la seule à avoir été blessée. Son décès a été constaté par un médecin à l’hôpital peu après l’accident.

Coup d'oeil sur cet article

Arrêté à la suite de la collision qui a coûté la vie à sa passagère, un jeune automobiliste soupçonné d’avoir conduit en état d’ébriété a été libéré en fin de journée lundi, tandis qu’on détermine la nature des accusations auxquelles il fera face.

Le conducteur de 26 ans, dont l’identité n’a pas été révélée, a été arrêté quel­ques minutes après l’accident mortel.

Les policiers le soupçonnaient d’avoir pris le volant sous l’effet de l’alcool. Il a toutefois pu retourner chez lui, à Saint-Laurent, quelques heures plus tard.

Il devrait se présenter devant le juge d’ici la fin de la semaine, ont indiqué les autorités. Il risque d’être accusé de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort.

Retour de bar

Vers 2 h, lundi, le prévenu et trois de ses amis circulaient à bord d’une BMW noire sur l’autoroute 720 Ouest.

Le quatuor avait passé la soirée dans un bar. C’est en s’engageant dans la sortie Notre-Dame Ouest que le conducteur aurait perdu le contrôle de la luxueuse voiture. Celle-ci a embouti un lampadaire qui se trouvait au bord de la route.

Jessica Rivera, l’une des passagères, a été gravement blessée. La Montréalaise de 26 ans a été conduite dans un centre hospitalier, où un médecin a constaté son décès.

Groupe d’amis

Les trois autres occupants de la voiture n’ont subi aucune blessure et n’ont même pas été transportés à l’hôpital, a confirmé la police de Montréal.

Puisque les quatre personnes impliquées dans l’accident sont issues du même groupe d’amis, l’accident a eu l’effet d’une bombe dans leur cercle, ont indiqué des proches au Journal.

«Je passe à travers des moments très, très difficiles», a confié Noémie, l’une des passagères de la voiture, sans vouloir commenter davantage.

Jessica Rivera est dépeinte comme une âme généreuse et une bonne vivante qui était toujours prête à aider son entourage.

«C’était tellement facile de se confier à elle, a raconté Jeremie Assayag. Elle était aimante et toujours disponible quand quelqu’un avait besoin d’une oreille.»

– Avec la collaboration de Michaël Nguyen