/news/currentevents
Navigation

L’homme barricadé à Châteauguay est décédé

FD-HOMME BARRICADE
Erik Peters/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

CHÂTEAUGUAY – Les résidents de Châteauguay qui ont été évacués depuis presque deux jours peuvent maintenant regagner leur domicile puisque l’opération policière s’est terminée dans la nuit de jeudi à vendredi.

L’homme de 61 ans, qui s’était barricadé pendant plus de 40 heures, a finalement perdu la vie. Comme le Groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec (SQ) était sur place pour tenter de raisonner le forcené de quitter les lieux, l’enquête a été transférée au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI).

De longues négociations
Les agents de la SQ auraient négocié pendant 37 heures avant d’entendre un coup de feu vers 1 h 29, vendredi.

Six enquêteurs du BEI ont été chargés de faire la lumière sur ces événements. Le Service de police de Montréal (SPVM) agira comme corps policiers de soutien.

Deux techniciens à l’identité judiciaire du SPVM travailleront sous la supervision du BEI.

Le commencement
Vers 9 h, mercredi matin, un huissier se serait présenté à la résidence de la rue Rossini pour aviser l’homme d’expulsion. Sur place, il aurait aperçu ce qu’il croyait être une arme à feu, avant de se faire montrer la porte par le propriétaire de la maison.

Il a donc appelé le Service de police de la Ville de Châteauguay, qui aurait tenté de convaincre le suspect de quitter sa résidence, en plus d’évacuer plusieurs résidences dans le secteur tout en érigeant un périmètre de sécurité.

Voyant l’entêtement de l’homme, les limiers de Châteauguay auraient transféré l’enquête aux agents de la SQ.