/news/politics
Navigation

Fusion QS-ON: «On se calme», dit Sol Zanetti

Fusion QS-ON: «On se calme», dit Sol Zanetti
Capture d'écran FB

Coup d'oeil sur cet article

Le chef d’Option nationale (ON), Sol Zanetti, a mis un frein aux rumeurs de fusion concernant la formation indépendantiste et Québec solidaire (QS).

Vendredi, Québec solidaire a annoncé qu'il consulterait ses membres lors de son congrès, en mai prochain, en vue d’une éventuelle fusion du parti avec Option nationale. Si les membres donnent le feu vert à l’exécutif du parti, ce dernier amorcera des discussions avec ON en vue d’une fusion d’ici la fin de l’année.

Le chef Sol Zanetti a réagi à cette annonce samedi, dans une vidéo publiée en direct sur la page Facebook de son parti. «On se calme! Il y a des gens qui ont l’impression d’être devant un fait accompli... Et ce n’est absolument pas le cas», a lancé M. Zanetti.

Ce dernier a assuré qu'aucune décision n'avait été prise. La proposition de QS doit d’abord passer par l’étape de leur congrès de mai prochain, a-t-il rappelé.

Le chef indépendantiste a aussi souligné qu’il demeure des différences entre les deux formations politiques. M. Zanetti a notamment qualifié de «provincial» le programme solidaire, soulignant qu’ON offre plutôt un programme digne d’un pays.

Malgré tout, le politicien s'est dit ouvert à l’idée d’analyser une éventuelle proposition de fusion. «Quand on a à cœur l’avenir du Québec indépendant, il faut être ouvert à ce genre de discussion», a souligné le chef d’ON, rappelant que «ce n’est pas parce que quelqu’un fait une offre qu’on est obligé de l’accepter».

Option nationale tient son congrès les 8 et 9 avril prochains, mais la question ne devrait pas y être abordée puisqu’il aura lieu avant celui de QS. «La balle est dans leur camp», a spécifié Sol Zanetti.