/finance/business
Navigation

La Presse+ toujours pas rentable?

La Presse +
Photo Martin Chevalier La rentabilité de l’application La Presse+ semble incertaine.

Coup d'oeil sur cet article

La rentabilité de l’application La Presse+ semble incertaine. Power Corporation enregistre une perte de 65 millions $ au cours de l’exercice dans le poste Autres filiales de ses résultats qui inclut notamment les résultats de Groupe de communication Square Victoria, propriétaire du média montréalais La Presse.

Le poste Autres filiales inclut des participations dans la Corporation Énergie Power, Groupe de communications Square Victoria et des «participations en portefeuille contrôlées» dans les Fonds Sagard Europe et Sagard Capital.

Depuis que les résultats sont présentés de cette manière – depuis trois ans –, les pertes cumulées du poste Autres filiales se sont élevées à 210 millions $.

Le professeur de journalisme à l’Université du Québec à Montréal Jean-Hugues Roy avait calculé dans un article publié à la fin 2015 que le quotidien de la rue Saint-Jacques, La Presse, faisait partie d’un groupe d’entreprises qui, au sein de Power Corporation, a perdu 221 millions $ depuis l’introduction de La Presse+ en 2013.

Tablettes en baisse

Comme partout ailleurs sur la planète, les ventes de tablettes sont en chute au Québec et les intentions d’achat sont aussi à la baisse. L’an dernier, les ventes de tablettes ont dégringolé de 12 % au pays, selon les données compilées par la firme IDC et obtenues par Le Journal.

Les efforts de La Presse+ afin de vendre des licences pour la technologie ne semblent pas donner de bons résultats. Le seul partenaire dans cette aventure, le Toronto Star, a remis en mars sérieusement en question le développement de son édition Star Touch inspirée de celle de La Presse+.

Sur le même sujet