/news/politics
Navigation

Report des hausses salariales: Couillard satisfait par la décision de Bombardier

Report des hausses salariales: Couillard satisfait par la décision de Bombardier
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Philippe Couillard croit que les dirigeants de Bombardier ont posé un «geste satisfaisant» en reportant leur éventuel bonus sur la performance à 2020.

«Ils ont posé deux gestes importants. D’abord celui du président du conseil [de renoncer à une hausse salariale], ensuite celui de reporter la rémunération [des autres dirigeants et d’y avoir droit] seulement si la performance est atteinte en 2020», a expliqué M. Couillard, lundi après-midi, lors d’une mêlée de presse.

La hausse de 48 % de la rémunération de six dirigeants de Bombardier a soulevé un tollé au Québec depuis quelques jours, dans le contexte où le gouvernement Couillard investit 1,3 milliard $ dans la C Series.

«Si le gouvernement donne le signal au monde, que quand vous venez au Québec avec une entreprise, le gouvernement met ses grosses pattes dans vos affaires et gère votre entreprise à votre place, on n’ira pas loin au Québec», a ajouté M. Couillard, pour expliquer la faible intervention gouvernementale dans les affaires de l’entreprise.

À savoir si le gouvernement aurait dû imposer des conditions sur l’investissement de 1,3 milliard $ fait dans la C Series, M. Couillard a indiqué que l’objectif premier de Québec était de «sauver cette entreprise».

«Les critiques trop dures sur Bombardier font beaucoup plaisir à ses concurrents et aux gens qui en veulent à Bombardier», a-t-il ajouté.