/sports/hockey/canadien
Navigation

Champion de l’Atlantique

Le Canadien signe un cinquième gain d’affilée

Coup d'oeil sur cet article

SUNRISE | Il n’y a maintenant plus de suspense. Le Canadien a acquis le titre de champion de la division Atlantique grâce à une victoire de 4 à 1 face aux Panthers de la Floride, lundi, au BB&T Center.

Le CH a également franchi le plateau des 100 points (101) pour la troisième fois en quatre ans.

«Le titre de la division nous donne l’avantage de la patinoire, a rappelé Claude Julien. C’est sûr que tu dois être fier de terminer en première place. C’est quelque chose de bien, mais en même temps, on sait que ça n’apporte pas grand-chose en fin de compte. C’est ce qu’on va faire qui va vraiment compter.»

Au premier tour des séries, le Tricolore rencontrera vraisemblablement les ­Rangers de New York. Installée au ­quatrième rang de la très relevée division Métropolitaine, la troupe d’Alain ­Vigneault est pratiquement assurée d’être la première équipe repêchée (wild card).

À son premier départ cette saison et son deuxième dans la LNH, Charlie Lindgren a joué avec beaucoup d’assurance. Le gardien numéro un des IceCaps de St. John’s a rempli sa mission en bloquant 31 des 32 tirs des Panthers pour obtenir sa deuxième victoire dans la grande ligue.

Lindgren, un ancien des Huskies de St. Cloud, a montré qu’il a l’étoffe pour devenir un gardien de la LNH. Et dans un avenir rapproché. Jamais il n’a paru nerveux ou intimider.

Tir laser

Artturi Lehkonen a marqué le but décisif et celui d’assurance en troisième période. Le Finlandais a d’abord déjoué le Suisse Reto Berra d’un tir des ligues majeures dans le haut du filet. Quelques minutes plus tard, Lehkonen a récupéré un retour de la bande de Paul Byron pour passer officiellement le K.-O. à la bande à Jonathan Huberdeau.

Lehkonen a été au cœur de l’attaque du CH avec deux buts et une passe. Andrew Shaw et Alexander Radulov, dans un filet désert, ont aussi touché la cible.

Avant le match à Tampa, Claude Julien avait dit que la patience était de mise avec le trio de Shaw, Alex Galchenyuk et Lehkonen. L’entraîneur rappelait que Shaw n’avait pratiquement pas joué au centre de la saison et que Galchenyuk devait se réajuster à la position d’ailier.

Les trois attaquants ont fait un pas dans la bonne direction avec un très solide match contre les pauvres Panthers.

Ceux-ci jouaient sans les services de leur meilleur attaquant, Aleksander Barkov, leur meilleur défenseur, Aaron Ekblad, et leur meilleur gardien, ­Roberto Luongo.

De 7 à 30 buts

Les Panthers n’ont pas une tonne de belles histoires cette saison. Mais il y a certainement celle de Jonathan ­Marchessault. En deuxième période, l’ailier originaire de Cap-Rouge a glissé la rondelle sous Lindgren pour marquer son 30e but de la saison.

«Je ne pensais jamais atteindre ce chiffre», a humblement répondu Marchessault après le deuxième tiers à l’analyste Randy Moller, un ancien défenseur des Nordiques de Québec.

Acquis sur le marché des joueurs autonomes, Marchessault a connu une véritable éclosion à sa première saison à Sunrise. L’an dernier, il avait inscrit 7 buts en 45 matchs avec le Lightning de Tampa Bay.

Weber rentre à la maison

Pour la première fois cette saison, le CH jouait sans son meilleur défenseur, Shea Weber. Blessé au bas du corps, l’homme montagne, comme l’a surnommé Mike Babcock, s’absentera également lors de la visite à Buffalo demain. Julien a expliqué en matinée que Weber était rentré à Montréal par précaution afin de subir des examens avec les ­médecins de l’équipe.

+
Lindgren, Lehkonen
Charlie Lindgren ressemble déjà à un gardien de la LNH. Il a été très solide contre les ­Panthers. Si Lindgren a servi de mur, Artturi Lehkonen a transporté ­l’attaque sur ses épaules.
-
Dwight King
King avait joué un bon match à Tampa, mais il n’a pu maintenir la même cadence face aux Panthers. Le gros ailier a terminé la rencontre avec un dossier de -1 et aucune mise échec en 11 min 32 s.
1
4
Première période
1-Mon: Andrew Shaw (12) (Galchenyuk, Lehkonen) 13:12
Aucune punition.
Deuxième période
2-Flo: Jonathan Marchessault (30) (Sgarbossa, Pysyk) 8:57
MacKenzie (Flo) 10:55, Shaw (Mon) 15:35, Danault (Mon) (min. et maj.) et Sgarbossa (Flo) (maj.) 18:44.
Troisième période
3-Mon: Artturi Lehkonen (15) (Sans aide) 1:25 4-Mon: Artturi Lehkonen (16) (Byron) 16:49 5-Mon: Alexander Radulov (18) (Pacioretty, Danault) FD-18:34
Weegar (Flo) 9:31.
Tirs au but
Montréal 11 - 6 - 14 - 31 Floride 7 - 15 - 10 - 32
Gardiens:
Mon: Charlie Lindgren (G, 1-0-0). Flo: Reto Berra (P, 0-5-0).
Avantages numériques:
Mon: 0 en 2, Flo: 0 en 2.
Arbitres:
Tim Peel, Jean Hébert.
Juges de lignes:
Matt MacPherson, Brian Murphy.
ASSISTANCE:
15 222
Artturi Lehkonen
Charlie Lindgren
★★
Jonathan Marchessault
★★★