/misc
Navigation

Portant deux chapeaux, Martine Ouellet se dédouble et parle d'elle à la troisième personne

Periode des questions
Simon Clark/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Depuis des décennies, on sait à quel point les souverainistes abhorrent les «dédoublements».

Il y aurait au Canada et au Québec, un «gouvernement de trop»: deux Agences du revenu, deux ministère de la Culture (ou l’équivalent), etc.

Par un curieux retour des choses —doit-on y voir une sorte de «syndrome de Stockholm»?— Martine Ouellet semble vouloir se dédoubler; ou alors incarner un dédoublement.

Parfois on se demande même s’il n’y a pas dédoublement de personnalité!

 

Une entrevue révélatrice

Pour le comprendre, il faut lire des extraits d'une entrevue que ma sagace collègue Geneviève Lajoie a faite récemment avec Martine Ouellet au sujet de son vote sur le projet de loi 102; une loi visant à moderniser la Loi sur la qualité de l’environnement.

(Pour lire l'article qui en a découlé, cliquez ici )

Le Parti québécois a voté pour le projet de loi. La chef du Bloc, contre!
 
Et le dédoublement, demandez-vous? Lisez ce qui suit:
 
***
GL: Vous avez voté contre le projet de loi 102, est-ce que c'est la position du Bloc?

MO: Non, c'est la position de Martine Ouellet, députée indépendante à l'Assemblée nationale.

 
GL : C'est la chef du Bloc ou la députée de Vachon qui a voté?

MO : C'est la députée de Vachon qui a voté

[...]

GL : Vous dites que c'est la députée de Vachon qui a voté tout à l'heure, la chef du Bloc aurait voté comment?

MO : Bien écoutez, la chef du Bloc travaille avec les députés qui sont au Parlement fédéral, donc à ce moment là, je pourrai vous parler de ces projets de loi là, mais dans ce cas-ci, j'aurais voté de la même façon si ce genre de projet de loi là avait été déposé dans une instance où le Bloc a à se prononcer.

 
GL : Est-ce que la chef du Bloc va voter quelque fois à l'Assemblée nationale ou ça sera toujours la députée de Vachon?

MO : Écoutez, c'est une même personne, donc c'est certain que dans certains cas, il y aura peut-être des projets de loi qui toucheront les deux paliers de gouvernement.

[...]

GL : Je vous repose la question, mais est-ce qu'il y a des fois où ça va être la chef du Bloc qui va voter pour certaines choses à l'Assemblée nationale?

MO : Ça sera toujours la députée de Vachon, mais je suis aussi chef du Bloc québécois. Mais quand je vote à l’Assemblée nationale, je vote parce je suis députée de Vachon, députée indépendante indépendantiste.

GL : Est-ce que ça montre pas que c'est difficile pour vous de savoir dans quel camp vous êtes?

MO : Ben non, je pense que vous êtes vraiment à chercher des puces.