/news/politics
Navigation

Controverse autour de Story of Us : la CBC s’excuse

James Wolfe dans la série Canada: The Story of Us
Photo courtoisie, CBC

Coup d'oeil sur cet article

La CBC a présenté mardi ses excuses pour la série documentaire The Story of Us qui a suscité d’intenses critiques au Québec et dans l’Est du pays.

«Après les deux premiers épisodes, certaines personnes se sont senties mal représentées, et nous nous en excusons. Nous reconnaissons que toutes les perspectives présentées ne font pas l’unanimité. Nous n’avons jamais eu l’intention d’offenser qui que ce soit ou quelque groupe que ce soit, ni de minimiser l’importance des histoires qui n’ont finalement pas été incluses dans la série», a indiqué par voie de communiqué la Société d’État.

La CBC/Radio-Canada essuie un feu roulant de critiques depuis des jours concernant la série de 10 docudrames produite dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada. On accuse les producteurs de la série de verser dans le «révisionnisme» historique.

Outre avoir omis de mentionner la déportation des Acadiens, les producteurs du documentaire sont également accusés d’avoir dépeint Samuel de Champlain comme un latin lover et les Français comme un peuple sale comparativement à leurs vis-à-vis anglais.

Tant des députés de Québec que d’Ottawa ont réclamés des excuses la semaine dernière. Le NPD voulait même que les producteurs s’expliquent devant un comité parlementaire.

«C’est franchement déprimant de voir CBC représenter l’histoire en éclipsant le rôle des Québécoises et des Québécois, de tous les francophones, et des peuples autochtones. CBC doit répondre à beaucoup de questions au sujet de cette production», a lancé vendredi le député Pierre Nantel, porte-parole en matière de patrimoine pour le Nouveau parti démocratique (NPD).

Dans son communiqué diffusé mardi, la Société d’État insiste que «à titre de diffuseur public du Canada, nous sommes résolus à faire découvrir aux Canadiens leur pays et leur histoire et à les aider à tisser des liens. Lorsque nous racontons l’histoire d’un pays, il y a inévitablement des citoyens, des historiens et des politiciens qui ont une autre façon de voir les choses, et c’est de toute évidence ce qui se passe avec Canada: The Story of Us».

Afin d’«alimenter le dialogue» concernant l’histoire du Canada, la Société d’État tiendra mardi prochain la première d’une série de conversation en direct sur le web. Les auditeurs sont invités à débattre de la série télévisée.

«Nous sommes à l’écoute de ceux qui expriment leurs opinions sur la série, et nous continuerons de le faire», assure la CBC.