/sports/others
Navigation

De bon augure pour Pyeongchang

Les athlètes canadiens ont remporté 24 médailles aux championnats du monde cette saison

Le skieur Erik Guay a réussi l’un des meilleurs coups d’éclat du Canada de la saison en devenant champion du monde en super-G et vice-champion en descente.
Photo AFP Le skieur Erik Guay a réussi l’un des meilleurs coups d’éclat du Canada de la saison en devenant champion du monde en super-G et vice-champion en descente.

Coup d'oeil sur cet article

Avec les 24 podiums obtenus cet hiver par nos athlètes à des championnats du monde, le culte de la médaille olympique ne devrait pas s’estomper dans l’esprit des Canadiens durant la prochaine année.

La victoire de l’équipe de Brad Gushue contre la Suède aux mondiaux de curling, dimanche à Edmonton, est venue compléter une récolte de 24 médailles remportées dans des épreuves prévues au programme des Jeux de Pyeongchang en 2018. Cette performance globale laisse croire que le tableau final en Corée du Sud pourrait se comparer aux 25 médailles à Sotchi en 2014.

«C’est normal qu’un athlète ait des objectifs de médailles. Mais pour moi, qu’on finisse troisième ou septième dans le tableau des médailles, je m’en fous. Par contre, je veux qu’on performe à la hauteur de notre potentiel. Avec les résultats qu’on a eus, on a définitivement un potentiel de performer, alors c’est là qu’arrive ma préoccupation de donner à nos athlètes les moyens d’être prêts au jour J. Et si ça se matérialise en médaille, tant mieux», nous dit Isabelle Charest, chef de mission du Canada à Pyeongchang.

Porteur d’espoir, ce tableau ne dit pas tout, cependant. Malgré le doublé féminin et masculin en curling, un tournoi de qualification «à l’interne» en décembre prochain pourrait identifier de nouveaux quatuors à la place de ceux en or de Rachel Homan et Brad Gushue. La participation ou non des joueurs de la Ligue nationale de hockey au tournoi olympique pourrait aussi avoir une incidence sur les chances de podium.

«On a la chance d’avoir un pays très fort en hockey. Je suis convaincue qu’on va être encore compétitif et en mesure de mettre une équipe de calibre», croit Isabelle Charest.

Des absents de marque

En revanche, il manque quelques valeurs sûres à l’équation préolympique. Soit en raison de blessures ou pour d’autres intérêts, des athlètes n’ont pu se produire aux derniers championnats de leur sport avant l’ultime rendez-vous de l’an prochain.

Le patineur de longue piste Denny Morrison, quadruple médaillé olympique, a vu sa saison diminuée par un accident vasculaire cérébral en avril 2016. Le patineur artistique Eric Radford, double champion mondial les deux années précédentes avec sa partenaire Meaghan Duhamel, a obligé le couple à se contenter de la septième place aux mondiaux du mois dernier après s’être blessé à la hanche droite quelques jours avant.

Puis, les Québécois Maxence Parrot et Sébastien Toutant et l’autre as canadien de la planche à neige, Mark McMorris, ont préféré rafler les podiums aux X Games en Norvège plutôt qu’aux mondiaux de la Fédération internationale de ski en Espagne.

Une saison remarquable pour nos athlètes*

Date Rang Athlète ou Équipe Sport Discipline
9 avril 1 Canada Curling H Équipe
7 avril 2 Canada Curling F Équipe
1er avril 1 Scott Moir / Tessa Virtue Pat. artistique Danse
31 mars 2 Kaetlyn Osmond Pat. artistique Simple
31 mars 3 Gabrielle Daleman Pat. artistique Simple
26 mars 1 Canada Curling F Équipe
18 mars 2 Mike Riddle Ski acrobatique Demi-lune
12 mars 3 Charles Hamelin Courte piste 1000 m
12 mars 2 Marianne St-Gelais Courte piste 1000 m
11 mars 2 Marianne St-Gelais Courte piste 500 m
11 mars 2 Samuel Girard Courte piste 1500 m
11 mars 2 Marianne St-Gelais Courte piste 1500 m
11 mars 1 Laurie Blouin Snowboard Slopestyle
8 mars 3 Mikael Kingsbury Ski acrobatique Bosses
8 mars 3 Justine Dufour-Lapointe Ski acrobatique Bosses
19 fév 2 Justin Kripps/Jesse Lumsden Bobsleigh H Bob à 2
18 fév 2 Kaillie Humphries/Melissa Lotholz Bobsleigh Bob à 2
12 fév 2 Erik Guay Ski alpin Descente
12 fév 3 Olivier Jean Longue piste Départ groupé
11 fév 2 Vincent De Haître Longue piste 1000 m
11 fév 3 Ivanie Blondin Longue piste 5000 m
8 fév 1 Erik Guay Ski alpin Super-G
8 fév 3 Manuel Osborne-Paradis Ski alpin Super-G
28 janv 3 Kimberley McRae Luge Simple

Source:  Comité olympique canadien

* La médaille d'or d'Alex Harvey au 50 km en style libre aux championnats mondiaux de ski de fond n'apparaît pas dans ce tableau puisque l'épreuve aux Jeux olympiques de 2018 sera de style classique.