/sports/others
Navigation

Le premier obstacle des Raptors

DeMar DeRozan
Photo AFP DeMar DeRozan

Coup d'oeil sur cet article

Les Raptors de Toronto amorceront leur parcours éliminatoire samedi et en première ronde ils croiseront le fer avec les Bucks de Milwaukee.

Avant le dernier match de la saison régulière prévu mercredi soir, la formation canadienne avait enregistré huit victoires de plus que leurs adversaires. Cette année, ils ont également remporté trois des quatre duels face aux Bucks.

Malgré leur meilleur positionnement au classement et leur récente domination, les Raptors devront avoir une attention bien particulière envers Giannis Antetokounmpo.

En 80 matchs cette année, le géant de 6 pi 11 po et 222 lb a inscrit 22,9 points, 8,8 rebonds et 5,4 mentions d’assistance, en moyenne, par rencontre. Toutes ces statistiques sont supérieures aux moyennes qu’il avait conservées depuis le début de sa carrière.

Les Bucks vont conclure leur saison mercredi avec un duel face à la meilleure équipe de l’Association Est, les Celtics de Boston.

Antetokounmpo, Matthew Dellavedova, Khris Middleton et Tony Snell n’ont pas accompagné leurs coéquipiers et ont profité d’une soirée de congé avant le tournoi printanier. Advenant une victoire, les Celtics décrocheront le titre de l’Association devant les Cavaliers de Cleveland qui eux disputent également leur dernier match mercredi, face aux Raptors.

Les armes des Raptors

Du côté des Raptors, les partisans pourront compter sur l’un des meilleurs joueurs de la NBA en DeMar DeRozan pour amener leur équipe jusqu’en deuxième ronde.

Cette saison, DeRozan a maintenu une moyenne de 27,3 points par match, le cinquième plus haut total parmi tous les joueurs de la NBA.

Kyle Lowry aura également son mot à dire dans le succès des siens. Il a raté une vingtaine de matchs en raison d’une fracture au poignet, mais il connaît de bons moments depuis qu’il est revenu au jeu.