/world/middleeast
Navigation

Heurts et grève de la faim contre les abus dans les prisons israéliennes

Coup d'oeil sur cet article

Plus d’un millier de Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes ont entamé lundi une grève de la faim collective, un mouvement de protestation inédit depuis des années, lancé par Marwan Barghouthi, leader de la deuxième Intifada condamné à la perpétuité.

Par solidarité, dans de nombreuses villes de Cisjordanie et de la bande de Gaza, des milliers de manifestants ont défilé en soutien aux grévistes, tant la question des prisonniers incarcérés par l’État hébreu — actuellement 6500 — est centrale pour les Palestiniens. Cette grève vise à «mettre fin aux abus» de l’administration pénitentiaire, a indiqué M. Barghouthi au New York Times, lundi.