/misc
Navigation

Festival de Lanaudière: Un nouveau départ

Festival de Lanaudière: Un nouveau départ

Coup d'oeil sur cet article

Pour son 40e anniversaire, le Festival de Lanaudière s’est donné un souffle nouveau. Après douze ans de bons et loyaux services, le pianiste Alain Lefèvre cède sa place au pianiste, chanteur, animateur et propriétaire de Radio classique  Gregory Charles qui devient le directeur artistique.  Comme nous sommes bons joueurs, il faudra attendre une ou deux saisons supplémentaires, avant de voir quelle empreinte il donnera à ce Festival particulièrement couru.  Du 1er juillet au 6 août, ce qui s’annonce devrait réjouir autant les passionnés de musique classique que de jazz.


Alain Lefèvre, Yannick Nézet-Séguin, Marc-André Hamelin et l’Orchestre National de jazz

Le 1er juillet, ce qui n’est pas particulièrement une bonne date puisque le Festival de jazz battra son plein, la saison s’ouvrira avec l’Orchestre symphonique de Montréal et le pianiste Alain Lefèvre pour le Concerto en sol de Ravel et la 5e de Mahler.

Parmi les autres «   morceaux de choix », nous avons retenu le pianiste Marc-André Hamelin en deux temps,

soit pour Liszt et Schubert, puis avec l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Mathieu Lussier, avec le Concerto Empereur de Beethoven (les 21 et 22 juillet). En concert de clôture, dimanche 6 août, le chef d’orchestre

Yannick Nézet-Séguin dirigera le conte médiéval Parsifal avec l’Orchestre Métropolitain.


Pour les amateurs de cordes


Les 11, 12 et 13 juillet, le quatuor américain Jupiter interprétera la 2 partie de l’intégrale des quatuors à cordes de Beethoven, tandis que le violoncelliste Stéphane Tétreault en tandem avec la pianiste Marie-Ève Scarfone et les membres du quatuor Saguenay revisiteront des classiques de Vienne, le 19 juillet.


Les grandes formations


Le samedi 8 juillet, le chef d’orchestre Jean-Marie Zeitouni, le I Musici de Montréal et Les Violons du Roy interpréteront la Symphonie inachevée de Schubert. En soirée, à 20 h, les mêmes formations seront de retour avec Bernard Labadie qui dirigera la Symphonie no 40 de Mozart et Jean-Marie Zeitouni, la Septième symphonie de Beethoven.


Gregory, Marc et l’orchestre National de Jazz


Dimanche 30 juillet, dans l’esprit de Noir et Blanc, Gregory Charles montera sur scène avec son complice, le ténor Marc Hervieux. Vendredi 28 juillet, à salle Roland-Brunelle de Joliette, et non sur la grande scène du Festival, la saxophoniste et chef d’orchestre Christine Jensen dirigera l’Orchestre National de Jazz de Montréal. Au programme, Under Influence, une de ses compositions et le Porgy and Bess de Gershwin.

 

Pour tout savoir : www.lanaudiere.org