/sports/soccer/impact
Navigation

Absences coûteuses

Blessures et cartons ont affecté la brigade défensive du onze montréalais

SPO-IMPACT-SOCCER-UNITED
photo agence qmi, JOËL LEMAY Hassoun Camara a été tenu à l’écart de ­l’action à la suite d’un carton rouge et d’une blessure cette saison.

Coup d'oeil sur cet article

L’Impact n’a pas été épargné par les absences chez ses défenseurs depuis le début de la saison, de sorte que Mauro Biello a eu recours à quatre quatuors défensifs pour amorcer quatre des six matchs de l’équipe depuis le début de la saison.

Qui plus est, il a été contraint d’utiliser un changement pour remplacer un défenseur en cours de rencontre à cinq reprises.

Cette statistique a de quoi étonner quand on sait qu’il est très rare de voir un entraîneur remplacer un défenseur.

Mais voilà, deux de ses arrières ont écopé d’un carton rouge alors qu’à trois autres occasions, Biello a dû remplacer un défenseur en raison d’une blessure.

Hassoun Camara, qui a reçu un carton lors de la première rencontre de la saison, à San Jose, et qui a quitté le match sur blessure à Los Angeles, reconnaît que la ­situation n’est pas commode.

«C’est difficile collectivement, parce qu’on travaille certains principes et certaines affinités et quand on change pratiquement chaque week-end et en cours de match, c’est une adaptation.

«C’est sûr que le grand public n’est pas habitué à ce genre de circonstances, mais ceux qui connaissent vraiment le football savent que c’est vraiment difficile collectivement et individuellement.»

Cabrera absent

Tout comme mardi, Victor Cabrera était à nouveau absent à l’entraînement, mercredi matin. L’arrière central s’est blessé à la cheville en effectuant un tacle un peu audacieux à l’endroit de Miguel ­Almiron, d’Atlanta, samedi.

«On doit aider l’équipe et espérer que Victor revienne au plus vite parce que c’est un élément important, a souligné ­Camara. En attendant, on va se serrer les coudes pour essayer de bien faire.»

La situation force le personnel d’entraîneurs à trouver des solutions. Parmi celles-ci, le retour de Camara en défense centrale représente le scénario le plus probable. Le vétéran français a amorcé le dernier match à droite avant de glisser au centre après la blessure de Cabrera. Ce mouvement n’inquiète pas ­l’entraîneur adjoint, Wilfried Nancy.

«Hassoun est ok avec ça, il a les compétences pour jouer dans l’axe ou comme défenseur latéral. Ce n’est pas un problème pour lui parce qu’il n’y a pas de souci avec la réflexion du jeu.»

Le comité de révision indépendant a ­annulé le carton rouge décerné à ­Leandro Gonzalez Pirez, qui avait mené à un tir de punition en fin de première ­demie du match de samedi dernier.

Pas facile pour l’Union

Après avoir remporté une première victoire cette saison, l’Impact va prendre la direction de Philadelphie, vendredi, avec la ferme intention de l’emporter pour la première fois à l’étranger, samedi.

Auteure d’une performance surprise en 2016, l’équipe de Jim Curtin en arrache et est toujours à la recherche d’un premier gain en 2017, alors qu’elle est bonne dernière au classement général de la Major League Soccer.

«Nous sommes dans la même situation qu’Atlanta quand ils sont venus ici, c’est-à-dire qu’on va affronter une équipe qui a des difficultés et qui tente d’obtenir une première victoire à ­domicile», a expliqué Chris Duvall.

«Les équipes doivent obtenir une première victoire à un moment ou un autre, mais j’espère que ça ne sera pas contre nous», ajoute-t-il.

Fond de classement

L’Union croupit dans les bas-fonds du classement de la MLS avec seulement deux points en six rencontres, mais Duvall n’est pas prêt à dire que l’équipe de Pennsylvanie est ­carrément mauvaise.

«C’est dur de dire que c’est la pire équipe de la MLS, on les a vus en présaison et ils ont une bonne équipe.»

Mauro Biello estime d’ailleurs que l’Union représente un adversaire redoutable, justement en raison de ses problèmes depuis le début de l’année.

«Ils n’ont pas gagné en trois matchs à domicile, alors ils vont tout donner.»

Meilleurs que leur fiche

Le week-end dernier, l’Union s’est inclinée 2-0 à domicile devant le New York City FC.

«Ayant vu le match contre New York, j’ai constaté qu’ils n’avaient pas été efficaces offensivement, mais dans le contenu ils ont été vraiment bons, alors il faut se méfier», a insisté Hassoun Camara.

«Ils sont meilleurs que leur fiche l’indique, ils ont fait les séries l’an passé, a rappelé Biello. Ils passent seulement un moment difficile.»