/sports/others
Navigation

Les voix féminines s’élèvent

Aurélie Rivard et Marianne St-Gelais sont nommées athlètes de l’année avec Mikaël Kingsbury

La paranageuse Aurélie Rivard et la patineuse de vitesse Marianne St-Gelais ont partagé le titre d’athlète féminine internationale lors du Gala Sports Québec qui avait lieu mercredi soir à Laval.
Photo dario ayal, agence qmi La paranageuse Aurélie Rivard et la patineuse de vitesse Marianne St-Gelais ont partagé le titre d’athlète féminine internationale lors du Gala Sports Québec qui avait lieu mercredi soir à Laval.

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL | Le skieur Mikaël Kingsbury n’a plus l’exclusivité des soirs de premières. S’il a obtenu le Maurice de l’athlète international de l’année pour une cinquième année de suite, la paranageuse Aurélie Rivard et la patineuse de vitesse Marianne St-Gelais ont uni leurs voix pour lui servir une réplique inédite.

Pour la première fois depuis la création du Gala Sports Québec en 1973, deux femmes ont remporté ex æquo le titre d’athlète internationale, mercredi à Laval. Ce précédent féminin apparaîtra à la même ligne que le record de Kingsbury, qui devient le premier dans l’histoire de cet événement à aligner cinq Maurice sur la tablette de son foyer.

Rivard : « Une belle surprise »

Quand un concours comme celui-ci se base sur des résultats obtenus de janvier à décembre 2016, une nageuse comme Aurélie Rivard, qui a écumé la piscine des Jeux paralympiques de Rio avec trois médailles d’or et une d’argent, ne donne pas le choix à un jury.

«J’étais très réaliste. Je suis consciente du déséquilibre qu’il y a entre les sports olympiques et paralympiques. Je n’enlevais rien à mes performances ni à celles des autres, mais j’avais des petits doutes normaux. Je suis contente parce que les deux, nous le méritons autant. C’est une belle surprise», a-t-elle commenté.

Le titre mondial au 1500 m de Marianne St-Gelais et ses 10 médailles sur une possibilité de 12 en Coupe du monde lui ont valu l’honneur équivalent.

«Peu importe que tu le gagnes seule ou avec une autre, l’honneur reste le même. Ça ajoute un boni que d’être les premières. Peu importe ce qui va arriver dans le futur, la première édition ex æquo, ce sera la nôtre», a-t-elle rappelé en partageant un regard avec sa colocataire sur la tribune.

« Parle avec ton cœur »

Mikaël Kingsbury, récipiendaire du globe de cristal en ski acrobatique, a déclaré forfait à cette soirée, lui qui avait planifié depuis longtemps un voyage en Suède pour y faire... du ski.

Le roi des bosses a déclenché un effet domino dans sa famille pour identifier qui allait recevoir le Maurice en son nom. Son père Robert et son frère Maxime, retenus dans leur clinique de chiropractie de Saint-Eustache, ont été forcés de décliner l’offre. La maman, Julie Thibaudeau, devenait alors la candidate toute désignée pour représenter son fiston, à condition que la sœur cadette du skieur, Audrey, la remplace à la réception!

«Parle avec ton cœur, maman», constitue le noyau du message que le phénomène de 24 ans a refilé à sa mère.

«C’est un honneur pour lui de savoir qu’il est en nomination avec d’autres athlètes du Québec qui dominent leur sport. Et puis, c’est un Maurice. C’est en l’honneur de Maurice Richard!», nous a confié la dame avant d’aller cueillir le trophée de son fils.

Les gagnants

Athlètes féminines internationales

Aurélie Rivard, paranatation

Marianne St-Gelais, patinage de vitesse courte piste

Athlète masculin international

Mikaël Kingsbury, ski acrobatique

Partenaires

Meaghan Benfeito—Roseline Filion, plongeon

Sport collectif international

Josée Bélanger, soccer

Athlète féminine canadienne

Béatrice Lamarche, patinage de vitesse longue piste

Athlète masculin canadien

Charles Paquet, triathlon

Sport collectif canadien

Léa Chastenay-Joseph, soccer

Athlète féminine provinciale

Simone Boilard, cyclisme route et piste

Athlète masculin provincial

Félix-Olivier Moreau, cyclisme route et piste

Sport collectif québécois

Latifah Abdu, soccer féminin

Équipe de l’année

Rouge et Or de l’Université Laval, football

Officielle niveau international

Hélène Morneau, plongeon

Officiel québécois et canadien

François Lévesque, BMX

Entraîneurs sport individuel

Marie-France Dubreuil—Patrice Lauzon, patinage artistique

Entraîneur sport collectif

Glenn Hoag, volleyball

Action bénévole nationale (Prix Dollard-Morin)

Daniel De Angelis, judo

Événement canadien

Champ. Canadiens vélo montagne

Baie St-Paul

Événement international

Ski Tour Canada 2016, ski de fond

Fédération sportive de l’année

Fédération québécoise des sports cyclistes

Hommage Jacques-Beauchamp

Christiane Ayotte

Joé Juneau