/24m
Navigation

25 ans et plus... de vin!

Coup d'oeil sur cet article

Croyez-le ou non, je n’ai commencé qu’à boire de l’alcool à l’âge de 25 ans. Il n’y a donc pas si longtemps, je découvrais le plaisir du vin et de la fine gastronomie. En même temps, je me suis mise à m’intéresser à la mixologie et l’art de créer de bons cocktails. Voici donc quelques coups de cœur de restaurants et de bars où il fait bon manger et boire, à l’approche des beaux jours.

Touche portugaise au 3734

Photo courtoisie

Le quartier Saint-Henri ne cesse de m’impressionner. On y trouve de plus en plus de beaux bijoux de gastronomie comme le restaurant 3734. Il y a presque un an, ce bistro aux influences portugaises était connu pour son poulet piri-pri grillé sans prétention. Ce printemps, on a droit à un nouveau menu un peu plus fancy, qui met en vedette des produits du terroir québécois. En entrée, goûtez aux accras de morue, la pieuvre, le tataki de bœuf et au boudin noir. C’est carnivore, me direz-vous? Certainement, mais il y a des options végétariennes. Puis, en plat de résistance, je vous conseille vivement le riz aux fruits de mer qui rappelle une paëlla moderne. J’ai beaucoup aimé aussi le magret de canard, fève de lima, coing et jus de volaille. C’était tendre à souhait. Et le vin? On y trouve des bonnes bouteilles d’importations privées du Portugal. C’est parfait pour les accords mets-vins. Bon appétit!

3734, Notre-Dame Ouest, Montréal

Où écouter le 5e match entre les Canadiens et les Rangers?

Photo courtoisie

Ce soir, on écoute où LE match des séries? Pour l’amour du bon Dieu, évitez le centre-ville. À moins que vous y soyez déjà. Sinon, je vous conseille vivement la Brasserie Sieur d’Iberville, justement située sur la rue Iberville. J’adore cet endroit spacieux qui aborde plusieurs écrans géants pour diffuser des matchs de hockey. De plus, l’ambiance est vraiment au rendez-vous. Les partisans du quartier se réunissent habillés de leurs chandails des Canadiens de Montréal, criant à tue-tête, à chaque but marqué. D’ailleurs, la bouffe y est excellente et la bière artisanale rafraîchissante. Coup de cœur pour les côtes levées baby back braisées durant douze heures, servies avec des frites croustillantes.

2490, avenue Mont-Royal Est, Montréal

Classique Negroni au Bishop & Bagg

Photo courtoisie

Il était une fois, en Florence, en 1919, le Conte Camillo Negroni a demandé à son barman de renforcer son cocktail préféré l’Américano, en y ajoutant du gin. Depuis lors, le Negroni est une recette très populaire chez les Italiens. En écoutant cette histoire, je me suis laissé tenter par ce mélange et je dois dire que ce cocktail fait partie maintenant de mes favoris. Pour en savourer d’excellents, il y a Le Bishop & Bagg, qui a souligné son 3e anniversaire en février dernier. Ce pub anglais transformé en café florentin a lancé un menu de Negroni. Il faut savoir qu’un bon Negroni est une composition de gin, de vermouth et d’amers, garni d’une touche de zeste d’orange. Il est proposé de le boire en digestif. Salute!

52, rue Viateur Ouest, Montréal