/news/health
Navigation

Moins de la moitié des médecins ont utilisé le guichet

Coup d'oeil sur cet article

Alors que près de 500 000 Québécois attendent sur la liste pour obtenir un médecin de famille, seulement 41 % des omnipraticiens ont eu recours au guichet d’accès pour prendre de nouveaux patients.

Instauré il y a un an, le guichet accès à un médecin de famille (GAMF) permet aux patients de s’inscrire à une liste d’attente unique.

Moins de 3000

Selon des données de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) du 24 février dernier obtenues par le Parti québécois (PQ), 2905 médecins de famille avaient utilisé le GAMF depuis son implantation.

Considérant que 7000 omnipraticiens font du suivi en première ligne, ce chiffre représente 41 % des médecins.

«On voit bien que ça a induit les gens en erreur, dit Diane Lamarre, députée du PQ, porte-parole en santé. Les gens se sont stationnés sur ce guichet d’accès alors qu’il n’est pas utilisé par plus de la moitié des médecins.»

«On a laissé miroiter que c’était la porte d’entrée en santé, ajoute-t-elle. C’est le contraire de ce que le ministre [Gaétan Barrette] a dit à la population.»

Par courriel, le cabinet du ministre Barrette a écrit que «le GAMF est un outil qui a été mis en place afin de faciliter l’atteinte des cibles. Dans ces circonstances, nous nous attendons à ce que les médecins l’utilisent au maximum.»

À noter toutefois que les omnipraticiens qui n’ont pas eu recours au GAMF peuvent avoir pris en charge des patients d’une autre façon (vus à l’urgence, bouche-à-oreille, etc.).

Bonne progression

Par rapport à l’automne dernier, il s’agit d’une forte hausse de prise en charge, alors que seulement 600 médecins de famille avaient utilisé le GAMF.

«Les efforts portent leurs fruits, se réjouit le Dr Louis Godin, président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ). Tout indique que les médecins font un effort significatif, avec l’objectif de vider le guichet.»

Dr Louis Godin<br>
<i>Président FMOQ</i>
PHOTO courtoisie
Dr Louis Godin
Président FMOQ

La FMOQ ne se fixe pas d’objectif de pourcentage d’utilisation, mais souhaite surtout que les patients vulnérables soient pris en charge.

À ce jour, 486 910 Québécois sont en attente d’un suivi et 235 569 Québécois inscrits au GAMF ont été pris en charge.

Rappelons que les médecins de famille se sont engagés à suivre tous les Québécois qui le désiraient (environ 85 %) d’ici la fin de l’année. Actuellement, le taux de prise en charge est de 73 %.