/opinion/columnists
Navigation

L’anormal est normal

GEN-MOISISSURE AU CHUM
Capture d’écran, TVA nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Mardi dernier, TVA Nouvelles nous apprenait qu’il y avait de la moisissure dans certains locaux du CHUM.

Le mégahôpital de l’Université de Montréal est tout neuf, le gouvernement vient tout juste d’en prendre possession, et déjà, il y a des champignons sur les murs!

LE BOFFISME

Ce qui m’a jeté par terre, par contre, ce sont les propos du directeur des communications du CHUM.

«Ce n’est pas quelque chose d’anormal. Il faut penser que nous avons 12 500 locaux, ce qui représente plus de 3,8 millions de pieds carrés. C’est des milliers de kilomètres de tuyaux, des millions de soudures. De tels problèmes peuvent donc arriver... »

Ce n’est pas quelque chose d’anormal?

Un hôpital neuf a des problèmes de moisissure, et ce n’est pas anormal?

Ben coudonc.

C’est ça qui me tue, au Québec.

Cette tendance à hausser les épaules et à dire « Bof... »

Il y a de la moisissure au CHUM? Bof.

Les policiers portent des pantalons de clown? Bof.

On dépense des centaines de millions de dollars dans des projets informatiques qui ne servent strictement à rien? Bof.

Des gens meurent dans une tempête de neige? Ben vous savez, il a beaucoup neigé, hein...

Pas évident de déneiger des autoroutes...

On accepte l’inacceptable.

Il y a tellement de choses anormales qui se passent que l’anormalité est devenue la nouvelle norme.

HEIN, ÇA VA BIEN?

Regardez le milieu de la construction...

Les dépassements de coûts et le non-respect des échéanciers devraient être perçus comme des situations exceptionnelles, singulières, anormales. Or, c’est devenu la norme!

On s’attend à ce que les coûts explosent!

C’est lorsqu’ils n’explosent pas qu’on sursaute!

«Hein? Le pont a été livré dans les délais prévus et il n’y a eu aucun dépassement de coûts? Wow! Je capote! Faut féliciter l’entrepreneur et lui donner une prime! Il a fait ce qu’il a dit qu’il allait faire, alléluia!»

On est tellement habitué que les choses se passent mal qu’on tombe sur le cul lorsqu’elles se passent bien...

On donne des primes aux gestionnaires qui atteignent leurs objectifs!

Euh... ça ne fait pas partie de leur job de faire leur job?

C’est rendu qu’il faut récompenser les gens qui font la job qu’on leur a demandé de faire et qu’ils se sont engagés à faire?

Va-t-on donner une prime à tous les employés qui rentrent à l’heure? À tous les étudiants qui réussissent leurs examens?

Dans un monde où l’anormal est normal, c’est le normal qui devient anormal...

C’est pas normal, ça!

ÇA URGE!

On est flabbergasté parce que Justin Trudeau va légaliser le pot comme il avait promis de le faire lors de sa campagne.

«Wow! Un politicien qui tient ses promesses! C’est ben cool!»

Alors que ça devrait être normal, non?

On est tout heureux quand on n’attend pas dix heures à l’urgence! Comme si c’était un miracle! Un cadeau!

Alors que ça s’appelle... une URGENCE!

Comme dans «Ça urge! Ça presse!»

Décidément, on n’est pas normal...