/finance/pme
Navigation

Des robots pour la santé

Coup d'oeil sur cet article

Notre système de santé est à l’agonie depuis des décennies. Dans le monde des affaires, il existe un principe que les écoles de gestion n’enseignent même plus tellement il est simple.

Si notre offre de services ne répond pas à la demande, il faut l’adapter. Élémentaire, n’est-ce pas? Si ce principe est si simple, pourquoi le système de santé s’entête-t-il à faire autrement? Une compagnie montréalaise se spécialise dans l’automatisation de certains procédés dans des centres de santé. ROSP Automation développe des distributeurs automatisés de médicaments pour les services de pédiatrie, de gériatrie et de psychiatrie. Son objectif est simple: réduire le risque d’erreurs humaines et augmenter la précision des doses grâce à des robots. Actuellement, tout ce processus est effectué par un professionnel de la santé.

Le système présenté par ROSP Automation est bien simple. Son robot remplit les seringues une par une avec une précision chirurgicale. Ensuite, chaque seringue subit une vérification pour éviter qu’une bulle d’air ne s’y soit glissée. Enfin, toutes les seringues sont enregistrées dans le système à l’aide d’un code-barre et d’un emballage sous vide. On diminue ainsi les risques d’infection et de surdose en plus d’améliorer le suivi des seringues. Ingénieux, n’est-ce pas? Bien honnêtement, je ne connais pas le coût de ces acquisitions pour les hôpitaux ni leur durée de vie. Ce que je sais en revanche, c’est qu’une telle innovation pourrait assurément sauver quelques vies et réduire la charge de travail dans le réseau de la santé. On encouragerait du même coup une compagnie québécoise qui innove.