/travel/destinations
Navigation

Six détours habiles pour un séjour tranquille

Coup d'oeil sur cet article

Destination-soleil prisée des Québécois, le Costa Rica offre un véritable coin de paradis pour les amoureux de la nature. Avec ses trois millions de visiteurs annuels, il faudra sortir des sentiers battus pour gagner la tranquillité promise. Le Journal vous propose six détours pour visiter le pays loin des foules, des files d’attente et des fêtards.

Carara

Le parc national de Carara est une ­excellente option pour éviter Manuel Antonio (dont la popularité lui vaut le surnom de «Disneyland» des parcs ­nationaux). À 75 km de San José, la ­réserve aux infrastructures plus ­modestes offre des kilomètres de ­sentiers au cœur de la jungle, dans une biodiversité exceptionnelle.

Profitez-en pour vous arrêter au pont de la rivière Tarcoles et y observer les ­crocodiles sous le soleil des berges. Et pourquoi ne pas finir la journée sur la plage de sable fin qui relie les villages de Jacó à Playa Hermosa?

Montezuma

Montezuma est une escale incontournable. Avec ses cinq rues coincées entre la jungle et la plage, ce minuscule village attire ornithologues, yogis et autres ­vacanciers alternatifs.

Choisissez un hôtel en périphérie. Vous serez plongé dans les bruits dépaysants de la forêt sauvage, parmi les cris ­surprenants des singes hurleurs. Les plus chanceux les verront même passer par la fenêtre de leur chambre.

À l’aube, suivez les yogis sur la plage pour contempler le soleil se lever ­au-dessus des vagues. Les couchers de ­soleil, eux, se trouvent de l’autre côté de la péninsule de Nicoya, avec les ­surfers, le long des plages de Santa ­Teresa à Manzanillo.

Arenal

La région du volcan Arenal s’étend sur un territoire assez vaste pour offrir à chacun son espace de détente. Pas de plages ici, mais les nombreuses sources thermales constituent une option de ­baignade apaisante.

Si rien ne vaut l’expérience en pleine nature, plusieurs complexes hôteliers possèdent des stations thermales ­aménagées, pour un confort optimal. Vous pouvez généralement y accéder sans être client de l’hôtel.

Guápiles

A priori, Guápiles, ville de transit, n’a aucune attraction touristique. C’est ­justement là son intérêt: on peut y être autre chose qu’un touriste. Ici, pas de vendeurs ambulants, pas d’attrape-­touriste, on peut simplement vivre au rythme ­décontracté des Ticos (Costaricains).

Une maîtrise minimale de l’espagnol ­sera utile pour commander des casados (repas typiques) et des batidos ­(smoothies) dans l’un des nombreux ­sodas (casse-croûtes).

Cahuita

Sur la côte caribéenne, Cahuita jouit d’une tranquillité qui contraste avec ­l’effervescence de Puerto Viejo, quelques kilomètres plus loin.

À l’extrémité sud du village, Playa ­Blanca marque l’entrée de l’un des plus beaux parcs nationaux du pays.

Avec son sentier qui longe le littoral sous l’ombre d’une flore spectaculaire, le parc de Cahuita et sa faune vous émerveilleront. Vous y croiserez paresseux, singes, reptiles et autres animaux exotiques. L’entrée du parc et de ses plages est à contribution volontaire, contrairement aux autres parcs qui coûtent de 10 à 20 $ US par personne, par jour.

Tortuguero

Tortuguero, village de la savane ­dépourvu d’automobiles, n’est accessible que par bateau assez léger pour naviguer dans ses canaux étroits. Les taxi-boats partent du quai de La Pavona, une berge servant de point de ralliement, au nord-est de Cariari. Suivez attentivement les panneaux ou prenez l’autobus, car votre GPS ne trouvera pas. La traversée en ­milieu humide, d’une heure et demie, ­dévoile graduellement la faune unique qui vous attend. Ouvrez l’œil pour y apercevoir caïmans, singes et toucans.

Informations supplémentaires

Population: 4 894 170

Langue: Espagnol

Monnaie: Colon costaricain (CRC)

Informations touristiques:

www.visitcostarica.com


Luz en el Cielo : À moins d’un kilomètre de ­Montezuma, cet éco-B&B offre chambres perchées dans les arbres et dortoirs abordables.

http://www.luzenelcielo.com/

15-230 $ US /nuit


Loma Real Hotel : Au pied du volcan Arenal, ­cette petite auberge offre toutes les commodités d’un hôtel de luxe, avec piscine et eaux thermales.

https://www.booking.com/hotel/cr/loma-­real-amp-hotsprings.fr.html

50-90$ US /nuit


Hôtel y Cabinas del Tropico : À Guápiles, l’équipe passionnée de cet hôtel moderne vous mettra à l’affût des distractions locales.

https://www.booking.com/hotel/cr/y-cabinas-­del-tropico.fr.html

30-80 $ US /nuit


Informations sur Tortuguero : ­www.tortuguerovillage.com