/news/currentevents
Navigation

Manifestation anticapitaliste: des méfaits et une personne arrêtée pour agression armée

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL |  La manifestation anticapitaliste annuelle du 1er mai à Montréal s’est soldée par une arrestation pour agression armée envers un policier et plusieurs méfaits.

Quelques centaines de personnes ont manifesté lundi soir dans les rues du centre-ville. Certains manifestants étaient partis de la station de métro Frontenac alors que d’autres s’étaient donnés rendez-vous au square Phillips au centre-ville. Les deux groupes se sont par la suite rejoints.

Les participants ont d’abord marché dans les rues sous une surveillance policière importante dans un calme relatif. Toutefois, peu avant 19 h, des manifestants et des policiers se sont affrontés en face de la Place Ville-Marie. Plusieurs projectiles ont été lancés en direction des forces de l’ordre.

En plus d’une arrestation, le Service de police de la Ville de Montréal a pu observer que les manifestants avaient commis plusieurs méfaits sur des immeubles et des véhicules dans ce secteur.

Selon ce qu’a constaté un photographe de l’Agence QMI, des automobilistes coincés dans la circulation sur le boulevard René-Lévesque ont vu leurs véhicules abîmés par des objets divers lancés par les manifestants.

Un autre groupe de manifestants était surveillé par les policiers dans le quartier Côte-des-Neiges lundi soir. De ce côté, tout s’est déroulé sans incident, a indiqué le SPVM.