/news/transports
Navigation

Chantier de l’échangeur Turcot: Westmount poursuit Transport Québec

GEN-ÉCHANGEUR TURCOT
Elizabeth Laplante / TVA Nouvelles / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

WESTMOUNT – Les élus de Westmount ont voté une motion, lundi soir, pour permettre à la ville de poursuivre le ministère des Transports du Québec (MTQ) et le consortium responsable de la reconstruction de l’échangeur Turcot.

Selon The Gazette, les élus de Westmount craignent que le nouvel échangeur Turcot affecte la qualité de vie de leurs citoyens. «Les habitants vivant à proximité de la future autoroute 136 (la portion de la 720 entre le tunnel Viger et Turcot) vont être grandement dérangés par un niveau intolérable de pollution sonore», fait valoir la ville dans son injection qui doit être déposée mardi.

Westmount souhaite que le ministère et le consortium défraient le coût de mesures pour s’assurer que le volume sonore en provenance de l’échangeur ne dépasse pas les 65 décibels, soit un volume se situant, grosso modo, entre une conversation normale et la sonnerie d’un cadran.

Le ministère propose plutôt un partage des coûts à parts égales entre le MTQ et la ville.

Alors que les plans initiaux de l’échangeur prévoyaient que les nouvelles voies de l’échangeur se trouveraient de cinq à six mètres plus bas qu’actuellement, un plan révisé dévoilé en février montre que ce ne sera finalement pas le cas. La pollution sonore sera donc plus élevée qu’anticipée, ce qui a mené la ville à entreprendre ses démarches légales.

«Ils construisent à partir de zéro. Ils ne peuvent pas le faire sans créer une source de pollution [sonore]. Et sans nous faire payer pour en plus?», a réagi le directeur des affaires légales de Westmount, Martin St-Jean, en entrevue avec le quotidien.