/news/green
Navigation

Pas de soleil avant la semaine prochaine

Pas de soleil avant la semaine prochaine
PHOTO AGENCE QMI, SYLVAIN DENIS

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la pluie continue de s’abattre sur le sud du Québec et que plusieurs cours d’eau débordent, les prévisions n’annoncent pas de répit avant jeudi prochain.

Le météorologue Gilles Brien répond à nos questions sur cette situation qui sort de l’ordinaire.

Quand reverrons-nous le soleil?

Pas avant plusieurs jours. Il y a actuellement un blocage atmosphérique, une configuration de pressions en haute altitude qui ne bouge pas. Cette tendance va se briser lentement à partir de dimanche ou lundi, le soleil faisant un retour graduel. Mais ça reste instable, car c’est un système lent à déplacer. Les températures ne devraient pas bouger et rester fraîches jusqu’à la mi-mai.

Cette pluie pourrait-elle exacerber les inondations actuelles?

Oui. La situation semble s’être stabilisée sur la plupart des cours d’eau au Québec, sauf dans le bassin de l’Outaouais. La pluie pourrait aggraver les problèmes d’inondation dans l’ouest de Montréal, en Outaouais, à Maniwaki.

Ces inondations sont-elles normales ou exceptionnelles?

C’est vraiment exceptionnel. En plus de la pluie, le dégel et le fait qu’on ait reçu beaucoup de neige cet hiver viennent jouer. Les dernières inondations énormes qu’on a connues remontent à 2011, mais elles étaient concentrées sur le Richelieu. Dans ce cas-ci, c’est généralisé.

L’été sera-t-il aussi pluvieux?

Pas forcément. L’été ne sera peut-être pas à l’image du printemps [...] Les prévisions à long terme, ça vaut ce que ça vaut. Tout ce qu’on sait, c’est que les températures seront au-dessus des normales. Les conditions sont toutefois propices pour qu’il y ait de l’activité orageuse. Le sol est gorgé d’eau en raison de la pluie. Quand le soleil reviendra et réchauffera le sol, cette humidité ira dans l’air, alimentant les basses couches de l’atmosphère et favorisant ainsi les orages. Reste que ces derniers sont très difficiles à prévoir à long terme.

Les changements climatiques peuvent-ils expliquer toute cette pluie?

C’est une hypothèse. On remarque une augmentation de la pluie abondante partout dans le monde. Il semble aussi qu’il y ait plus de précipitations de neige abondante au Québec.